Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Edu Gaspar : Neymar sera à 100% pour les grands débuts du Brésil en Coupe du monde




Edu Gaspar : Neymar sera à 100% pour les grands débuts du Brésil   en Coupe du monde
Arrivé en hélicoptère lundi au centre d'entraînement de l'équipe du Brésil pour débuter la préparation pour le Mondial-2018, Neymar sera "à 100%" pour le premier match des quintuples champions du monde en Russie, a affirmé le directeur des sélections Edu Gaspar. "Nos préparateurs physiques sont optimistes et d'après leurs informations, nous sommes confiants qu'il puisse être à 100% pour le premier match du 17 juin (contre la Suisse), sur le plan physique, mais aussi clinique et émotionnel", a affirmé l'ex-milieu de terrain d'Arsenal lors d'une conférence de presse à la Granja Comary, QG de la Seleçao niché dans les montagnes de Teresopolis, près de Rio de Janeiro.
Blessé à un pied fin février, le joueur le plus cher de l'Histoire n'a pas joué depuis bientôt trois mois, même s'il a repris l'entraînement avec ballon depuis huit jours avec le PSG.
La préparation du Brésil a débuté officiellement lundi, avec l'arrivée de 16 des 23 joueurs convoqués il y a une semaine par le sélectionneur Tite.
Fidèle à son image "bling-bling", Neymar est arrivé en hélicoptère, peu avant midi, en compagnie de Thiago Silva, son coéquipier au Paris SG, Douglas Costa et Renato Augusto.
En T-shirt et pantalon noir, portant lunettes de soleil et casquette blanche, il a retrouvé un autre joueur parisien, le défenseur Marquinhos, le premier arrivé au centre d'entraînement.
Une quinzaine de supporters étaient venus à l'entrée de la Granja Comary pour tenter d'approcher leurs idoles, mais l'accès a été totalement fermé au public.
"Je suis venu pour soutenir le Brésil, l'équipe, pour leur montrer qu'on croit en eux. Ils vont défendre notre pays. Nous sommes encore le meilleur pays au monde dans le foot", a affirmé Antonio Rodrigues da Silva, vendeur ambulant de 44 ans.
Pour Edu Gaspar, le Brésil ne doit "pas avoir peur" d'assumer son statut de favori de la compétition. "Il ne faut pas que cela soit un poids, mais il faut être réaliste: nous allons lutter pour le titre, nous avons une grande sélection".
Mais la Seleçao ne sera au grand complet que le 28 mai, deux jours après la finale de la Ligue des champions, à laquelle participeront Roberto Firmino (Liverpool), Marcelo et Casemiro (Real Madrid).
Ils rejoindront leurs coéquipiers directement à Londres, où les Brésiliens poursuivent leur préparation avant d'aller en Russie, avec des matches amicaux contre la Croatie, le 3 juin, à Liverpool, et l'Autriche, le 10 juin, à Vienne.
 A la Granja Comary, les entraînements sur le terrain ne commenceront que mercredi, les deux premiers jours étant réservés aux examens médicaux et à la préparation physique dans la salle de musculation.
Après les grands débuts contre la Suisse, le 17 juin, à Rostov, le Brésil affrontera le Costa Rica, le 22 juin à Saint-Pétersbourg, et la Serbie, le 27 à Moscou, dans le groupe E.

La Russie va protéger ses stades contre les attaques de drones

La Russie va déployer lors du Mondial-2018 de football cet été des moyens militaires destinés à prévenir une éventuelle attaque de drone dans les stades qui accueillent la compétition, a rapporté lundi le quotidien russe RBK.
La menace terroriste est l'une des principales inquiétudes des autorités russes, qui luttent depuis des années contre une rébellion islamiste dans le Caucase du nord et qui interviennent militairement en Syrie aux côtés des forces du président Bachar al-Assad depuis septembre 2015.
Selon RBK, le chef d'état-major de l'armée russe, Valéri Guerassimov, a ordonné en février de mettre en place des unités chargées du brouillage électronique près des 12 stades de la Coupe du monde, afin de rendre toute manipulation de drone impossible.
Selon une source au sein de l'armée russe interrogée par le quotidien, ce matériel militaire est encore secret et uniquement disponible pour les services de sécurité russes (FSB).
D'autres observateurs ont indiqué avoir vu ce matériel en action en Syrie et dans l'est de l'Ukraine, dans le cadre du conflit qui oppose l'armée ukrainienne à des séparatistes pro-russes, rapporte RBK.
La Russie a mis en place des dizaines de zones d'exclusion aérienne qui couvrent non seulement les stades et les 11 villes hôtes, mais également les terrains d'entraînement et les hôtels où logeront les 32 sélections participant à la compétition.
Les autorités ont identifié 41 lieux autour desquels tous les types de vols seront interdits pendant le Mondial, sur des zones allant de 500 mètres à 10 kilomètres carrés.
L'utilisation de drones sera, quant à elle, interdite dans une zone de 100 kilomètres carrés autour des 11 villes hôtes.

Mercredi 23 Mai 2018

Lu 561 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés