LibéSPort




Zoom





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Du sang olympique insufflé au groupe de Regragui

Les cadors reprennent du service

Vendredi 1 Septembre 2023

Du sang olympique insufflé au groupe de Regragui
Le sélectionneur national Walid Regragui a communiqué, jeudi lors d’une conférence de presse tenue au Complexe national de football Mohammed VI à Maamora, la liste des joueurs retenus pour les deux prochaines sorties de l’EN.

La première est prévue le 9 septembre à Agadir contre le Liberia, comptant pour l’ultime journée des éliminatoires du groupe K de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire et la seconde sera un match amical, le 12 courant à Lens, face à la sélection du Burkina Faso.

Il y a lieu de rappeler que la rencontre devant le Liberia sera formelle dans la mesure où l’EN a déjà assuré sa qualification à la Coupe d’Afrique des nations qui aura lieu en janvier-février prochains. Une situation qui fait dire à Walid Regragui que les deux matches prévus au mois de septembre seront exploités comme des tests en vue de préparer l’entame en novembre des éliminatoires du Mondial 2026 et bien étendu la CAN ivoirienne.

Pour ce qui est de la liste retenue, Regragui a fait appel aux joueurs qui comptent du temps de jeu et  affichent la bonne forme pour le moment. Quelques capés seront de la partie, ainsi que des revenants comme El Kaabi et Abdelhamid, sans oublier les promus qui ont brillé de mille feux avec le Onze olympique sacré champion d’Afrique U23 et qualifié aux JO de Paris.
Quant au volet des absents, Walid Regragui a insisté sur le fait qu’ «  il n’y a pas de certitude en sélection et ce qui importe, c’est la forme du moment. Il faut que je trouve un groupe qui fera une bonne CAN », précisant par là même que l’absence de Ziyech est justifiée par son récent transfert au club turc de Galatasaray et que sa préparation a été perturbée, mais « je compte sur lui pour les matches à venir ».

Au sujet des binationaux qui n’ont pas encore tranché quant à leur carrière internationale, Walid Regragui  a été des plus clairs dans ses propos, notamment le cas de la nouvelle pépite du FC.Barcelone, Lamine Yamal. Pour le sélectionneur national, « faire un choix de sélection à l’âge de 16 ans n’est pas facile. Moi et la Fédération avons travaillé depuis un an déjà en vue de faire venir Lamine Yamal au sein du Onze marocain. On a tout fait pour qu’il soit avec nous mais on ne peut pas l’obliger. Aujourd’hui, on n’est pas en mesure de dire qu’il pourra être avec nous. Ça sera son choix ».

Pour Brahim Diaz, « ce n’est pas une question de choix, mais de timing. Il y a des impératifs et des pressions exercées par les clubs », a souligné Regragui, tout en tonnant que « la CAN reste un frein pour certains joueurs », ce qui n’est pas le cas d’Adli, le sociétaire du Bayer Leverkusen, désormais Lion de l’Atlas pour de bon.

En ce qui concerne les internationaux marocains qui ont opté pour évoluer dans les pays  du Golfe, Saïss, Bounou, Boufal et Yamiq, Walid Regragui a affirmé que « ce sont des joueurs trentenaires et qui ont fait plein de sacrifices pour l’EN et ça ne me pose aucun problème de les voir évoluer du côté de l’Arabie Saoudite ou du Qatar ». Et d’ajouter que « le championnat d’Arabie Saoudite est bien meilleur que ceux de Belgique ou des Pays-Bas. Il faut respecter ces championnats et tant que nos joueurs affichent un bon niveau, ils resteront sélectionnables, tout comme les Neymar, Kanté ou encore Brozovic »  qui ne sont pas écartés des sélections respectives de leurs pays.

Bref, pour Walid Regragui, les choses sont claires et les objectifs aussi. A la CAN ivoirienne, la priorité du Onze national sera d’atteindre le dernier carré de la compétition, mais « on va y aller en tant qu’outsider qui rêve de remporter le titre », voilà un costume taillé sur mesure pour cette équipe nationale drivée par un sélectionneur qui garde les pieds sur terre et qui fait la part des choses, tâchant de calmer les ardeurs engendrées par la place de demi-finaliste au Mondial  de Qatar. Fidèle à ses choix, Walid Regragui a précisé qu’il ne va pas changer son style de jeu et que « ce sont l’attitude et l’état d’esprit qui vont nous permettre d’obtenir des victoires ».

Mohamed Bouarab 

​Liste des joueurs convoqués

Gardiens de but : Yassine Bounou, Munir El Kajoui, El Mehdi Benabid, Youssef El Motie
Défenseurs : Achraf Hakimi, Noussair Mazraoui, Nayef Aguerd, Ghanem Saïs, Jawad El Yamiq, Yunis Abdelhamid, Yahya Attiyat Allah, Abdelkader Abkar.
Milieux de terrain : Amir Richardson, Azzeddine Ounahi, Sofyan Amrabat, Bilal El Khannous, Benjamin Bouchouari, Selim Amellah.
Attaquants : Amine Harit, Zakaria Aboukhlal, Abdessamad Ezzalzouli, Ismail Saibari, Amine Adli, Walid Cheddira, Youssef En-nesyri, Ayoub El Kaabi, Abderrazzak Hamdallah, Ibrahim Salah.

Mohamed Bouarab

Lu 441 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe