Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Bank Al-Maghrib met en ligne des documents de recherche
 
Bank Al-Maghrib vient de publier quatre nouveaux documents de recherche sur son portail Internet, l'occasion de partager les résultats des travaux menés par des chercheurs de la Banque centrale avec la communauté scientifique et le grand public.
Leur diffusion permettra de susciter les débats sur les questions économiques et financières et renforcer les liens avec les milieux universitaires et de recherche, souligne Bank Al-Maghrib dans un communiqué.
Les thématiques de ces documents portent sur "Les réserves de change et fonctionnement de l'économie marocaine : enseignements à partir d’un modèle dynamique stochastique d’équilibre général (DSGE)", "Le processus de libéralisation du compte capital : évolutions et défis pour l’économie marocaine", "Salaire minimum au Maroc : faits stylisés et impacts économiques" et "Transmission de la politique monétaire vers l’endettement des entreprises non financières au Maroc".
 
Hausse des débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale à fin octobre
Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont atteint 1.140.457 tonnes (T) au titre des dix premiers mois de 2019, en évolution de 7% par rapport à la même période un an auparavant, selon l'Office national des pêches (ONP).
La valeur marchande des produits de la pêche côtière et artisanale débarqués durant cette période a, toutefois, baissé de 1% à 6,39 milliards de dirhams (MMDH), indique l'ONP dans sa note relative aux statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc.
Par produit, les débarquements des algues ont affiché une hausse spectaculaire de 129% à 12.177 T, tandis que ceux des coquillages (803 T), des céphalopodes (44.497 T), des poissons pélagiques (1.025.940 T) et du poisson blanc (53.470 T) ont progressé respectivement de 29%, 21%, 6% et 2%. En revanche, les débarquements des crustacés ont reculé de 2% à 3.570 T.
Par ailleurs, un total de 20.789 T de produits de la pêche côtière et artisanale a été débarqué dans les entrées portuaires méditerranéennes, en repli de 2% par rapport à fin octobre 2018. Les volumes débarqués dans les ports situés sur l'Atlantique ont, de leur côté, augmenté de 7% à 1.119.669 T, relève l'ONP.

Libé
Vendredi 13 Décembre 2019

Lu 1498 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.