Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Légère remontée de l'inflation au T4-2019

Les prix à la consommation se seraient légèrement redressés par rapport au trimestre précédent, affichant une hausse de 0,8%, en glissement annuel, au lieu de +0,4%, selon le Haut-Commissariat au plan (HCP). Cette évolution aurait été la conséquence d'un redressement de 0,7% des prix alimentaires, en particulier ceux des produits frais, après quatre trimestres de recul, explique le HCP dans sa dernière note de conjoncture, soulignant que la hausse des prix des produits non-alimentaires se serait, par contre, stabilisée à +0,8%, malgré la légère décélération des prix des services.
Pour sa part, l’inflation sous-jacente, qui exclut les tarifs publics, les produits frais et l’énergie, aurait ralenti à +0,7% au T4-2019, après +1,3% au trimestre précédent, consécutivement au ralentissement des prix des produits hors frais et des services non financiers. Sur l’ensemble de l’année 2019, l’inflation sous-jacente se situerait à 1%, au lieu de +0,7% une année auparavant, estime le HCP.
En revanche, l’inflation globale ralentirait à +0,2% seulement, contre +1,9% un an plus tôt, tirée à la fois par le mouvement de repli des prix des produits alimentaires ayant marqué les trois premiers trimestres de l’année et la décélération des prix des produits non-alimentaires, après une année 2018 marquée par une inflation énergétique relativement élevée.

Conférence sur l'échange automatique des renseignements et comptes à l'étranger, le 16 janvier à Casablanca

Une conférence sur "L'échange automatique des renseignements et comptes à l'étranger: Quel impact pour les étrangers au Maroc ?" se tiendra, jeudi 16 janvier à Casablanca, à l'initiative de la Chambre de commerce suisse au Maroc (CCSM).
Cette rencontre, qui sera également organisée le 17 janvier à Marrakech, a pour objectif de présenter aux étrangers installés au Maroc le cadre législatif et réglementaire régissant les échanges automatiques des renseignements, indique la CCSM. Il s'agit également de discuter des offres des banques étrangères pour les résidents étrangers au Maroc, ajoute la même source, rappelant la décision du Royaume d'appliquer, à partir de septembre 2021, la convention OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) relative à l'échange automatique des renseignements sur les données bancaires.

Jeudi 9 Janvier 2020

Lu 236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.