Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie


Vendredi 27 Septembre 2019

La 4ème édition d’un chef belge
à Tanger prévue du 16 au 18 octobre


La 4ème édition d’un “chef belge à Tanger” se tiendra du 16 au 18 octobre prochain, en vue de renforcer les liens entre les entreprises belges et les opérateurs économiques de la région de Tanger.
‘’Il s’agit de rencontres d’affaires réunissant les hommes d’affaires belges et marocains. C’est une occasion pour nouer des partenariats, découvrir les opportunités qu’offre le Maroc et particulièrement la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima’’, a indiqué, mardi à Tanger, Yesmina Hantout, fondatrice de l’établissement Yes4- connecting people, qui organise cet événement.
Au total, 40 entreprises wallonnes et bruxelloises multisectorielles seront présentes et représenteront des secteurs comme l’industrie alimentaire, la pharmaceutique, la construction mécanique ou encore le conseil afin de rencontrer leurs homologues marocaines  et découvrir les opportunités d’investissement et de partenariat offertes par la région.
Cet événement sera aussi l’occasion de faire redécouvrir la gastronomie belge lors d’un dîner de gala qui clôturera ces rencontres.

Saisie de 256.500 chargeurs de téléphones portables non conformes au port de Casablanca

Les services du ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, chargés du contrôle de la qualité, ont saisi mardi au port de Casablanca, en coordination avec les services de la direction des douanes, une cargaison de 256.500 chargeurs de téléphones portables non conformes. L’examen d’échantillons de cette cargaison par un laboratoire accrédité a démontré que ces chargeurs, importés de Chine, manquent de normes de conformité et constituent une menace à la santé et à la sécurité des citoyens, indique un communiqué du ministère.
Les services du contrôle ont pris les mesures nécessaires, conformément aux procédures en vigueur, pour interdire l’importation et la commercialisation de ces chargeurs au Maroc, précise-t-on de même source.
Un total de 556.500 chargeurs importés ne respectant pas les normes de conformité, a été saisi dans les centres de contrôle des ports, depuis le début de cette année.
Outre le contrôle au niveau des ports, le ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, en étroite collaboration avec les services du ministère de l’Intérieur, mène depuis le 11 septembre 2019, une large compagne de contrôle, afin de s’assurer de la conformité des chargeurs commercialisés sur le marché local.


Lu 273 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS