Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Diminution importante de la fertilité du couple ces dernières années




Diminution importante de la fertilité du couple ces dernières années
La fertilité de l’homme et de la femme connaît une diminution importante ces dernières années, a indiqué vendredi à Marrakech, Hassan Boudrar, gynécologue spécialiste en médecine de la reproduction.
"Environ 13 à 15% des couples marocains souffrent d'infertilité", a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse organisée en marge du 5è Symposium international sur la fertilité, attribuant ce taux élevé à l’impact des changements climatiques, au changement des modes alimentaires, au parcours d'études long chez des femmes et des hommes, outre le recul de l'âge du mariage; entre autres facteurs. M.Boudrar, également directeur d’une clinique spécialisée dans la fertilité, a fait savoir que la technique de fécondité in vitro a été pratiquée près de 25.000 fois au Maroc. Un chiffre qui reste encore faible par rapport à d’autres pays voisins, a-t-il déploré, faisant remarquer que la prise en charge des couples souffrant d’infertilité constitue une question majeure à laquelle, il faudra trouver des solutions adéquates.
Le professeur Samir Hamamah, responsable du département de biologie de la reproduction au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Montpellier (France) a plaidé en faveur de l’intégration de la préservation de la fertilité dans la santé reproductive, tout en préconisant aux hommes et aux femmes la réalisation d’un check-up annuel car, a-t-il tenu à préciser, la fécondité est un système fragile de l’être humain.
De son côté, le professeur Mats Brännström, qui a conduit l’équipe médicale ayant réalisé la première opération de transplantation de l’utérus au monde, a souligné que la communauté scientifique mondiale a besoin de 10 à 20 ans d’essais cliniques pour pouvoir développer encore cette technique médicale présentée comme une percée majeure dans la lutte contre l'infertilité.
Ce professeur de gynécologie et d'obstétrique à l'université de Stockholm et chef de service à l'hôpital pour femmes de l'université Sahlgrenska, a indiqué que seulement 25 bébés sont nés suite à des opérations de transplantation de l’utérus au monde, ce qui est encore loin des attentes des spécialistes, déplorant le fait qu’aucune opération de ce genre n'ait été réalisée en Afrique.
Et de rappeler que cet exploit offre un espoir aux femmes qui ne peuvent pas avoir d'enfants parce qu'elles sont nées sans utérus, souffrent d'une malformation ou bien ont subi une ablation de l'utérus en raison d'un cancer ou d'une hémorragie lors d'une précédente grossesse.

Divers

Drogue

La police judiciaire de Tanger a arrêté, vendredi sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) un multirécidiviste, âgé de 31 ans, pour son implication présumée dans la possession de 1.16 kg de cocaïne.
Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique que l'opération de pointage dans la base des données de la DGSN a relevé que le mis en cause fait l’objet d’un avis de recherche national par la police judiciaire de Tanger pour son implication dans le trafic de drogue à l’international, précisant que la perquisition de son domicile s'est soldée par la saisie de 1.16 kg de cocaïne, cinq balances électroniques, sept téléphones portables et une voiture légère.
Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer ses éventuelles ramifications aux niveaux national et international.
Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts sécuritaires continus et conjoints entre les services de la DGSN et de la DGST pour lutter contre le trafic international de drogue et de psychotropes.

Arrestation

Les éléments de la Brigade de la police judiciaire du district de Sûreté d'Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi à Casablanca ont arrêté, samedi tôt la matinée, neuf personnes pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans les vols par effraction à l'intérieur de locaux commerciaux.
La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a indiqué samedi, dans un communiqué, que selon les premiers éléments de l'enquête, les individus ont été arrêtés pour leur implication présumée dans une opération de vol par effraction, mercredi soir à l'intérieur d’une société à responsabilité limitée, où ils se sont emparés d’un coffre-fort comprenant des chèques et une somme d'argent estimée à 200.000 dirhams, ajoutant que les investigations ont révélé l'implication des suspects dans des vols similaires.
Les perquisitions effectuées dans le cadre de cette affaire se sont soldées par la saisie de la voiture utilisée dans le vol et de quatre autres véhicules, qui font l'objet de vérification, de sabre, de cagoules et d'objets utilisés dans l’effraction, ainsi que de plaques d'immatriculation falsifiées, a précisé la DGSN, ajoutant que les biens obtenus des opérations de vol ont été également récupérés.
Tous les mis en cause ont été soumis à une enquête préliminaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les actes criminels qui leur sont attribués et le degré d'implication de chacun d’eux dans la perpétration de ces actes et pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire.

Lundi 9 Mars 2020

Lu 906 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif