Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des oasis en danger de disparition





Des oasis en danger de disparition
L’ année 2020 a été catastrophique pour les régions oasiennes marocaines. En effet, de sévères incendies se sont produits au cours de l’année 2020 détruisant des centaines d’hectares qui font partie des richesses naturelles du Maroc. Selon certains observateurs, il s’agit d’un phénomène nouveau et étrange qui s’est amplifié davantage durant ces dernières années et qui se poursuit jusqu’à présent. Plusieurs facteurs directs et indirects expliquent en partie cette catastrophe naturelle. En effet, il y a le contexte de la sécheresse qui perdure depuis 2014 et qui a fortement affecté les ressources hydriques souterraines et superficielles de ces régions. Cette situation a fortement transformé près de 26.000 hectares en terres désertiques et sèches, ce qui a impacté, en conséquence, l’hygrométrie de la région et créé des conditions idéales pour les départs de feu. Des facteurs humains sont également derrière ces incendies. En effet, la négligence des parties concernées, à savoir le Fonds de développement agricole, l’émigration de la population oasienne et l’émergence de nouvelles alternatives agricoles comme la culture de la pastèque ont préparé les conditions nécessaires pour que ces oasis commencent à se consumer». Greenpeace a déjà alerté l’année dernière sur le risque de disparition de ces oasis à cause du réchauffement climatique, de la hausse des températures et de leur impact sur les ressources en eau et, en conséquence, sur les activités agricoles spécifiques à ces zones.

Libé
Jeudi 31 Décembre 2020

Lu 496 fois

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 31 Décembre 2020 - 17:00 Réactivation des anciennes routes migratoires