Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Colloque international du CCME à Casablanca : Débat sur la problématique du référentiel chez les musulmans en Europe


Colloque international du CCME à Casablanca : Débat sur la problématique du référentiel chez les musulmans en Europe
Un colloque international autour du thème «L’islam en Europe : Quel modèle? » se tiendra, les 20 et 21 juin 2009 à Casablanca. Ce débat est organisé par  le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger «CCME». Ainsi, et après quelques interventions en plénière sur la problématique soulevée par le modèle de l’islam en Europe, les travaux se dérouleront autour de trois espaces thématiques, en l’occurrence la géographie de l’islam en Europe, l’islam européen et la problématique du référentiel ainsi que le modèle culturel marocain et le contexte européen. Le CCME organise dans le cadre de ce colloque, une table ronde dont le thème est : «Référentiel et pratiques chez les femmes et les jeunes musulmans en Europe ». Plusieurs spécialistes et acteurs du terrain sont invités à cette rencontre pour débattre de ce thème et confronter leurs idées. 
A noter qu’au programme de cette rencontre, un état des lieux du modèle ou des modèles du culte musulman au sein des pays d’immigration et une analyse de la problématique du référentiel chez les musulmans en Europe. Les travaux de ce colloque porteront sur trois thématiques clés : la géographie de l’islam en Europe, l’islam européen et la problématique du référentiel et le modèle cultuel marocain et le contexte européen.
Au menu également, l’organisation d’une table ronde portant sur le thème du référentiel et pratiques chez les femmes et les jeunes musulmans en Europe.
La tenue de cette manifestation vise à enrichir et à approfondir le débat sur le culte musulman en Europe et plus particulièrement sur le modèle européen de l’islam. Prendront part à ce colloque, des experts et des spécialistes, des responsables cultuels et des acteurs du terrain, issus de l’émigration ou résidant au Maroc. Le choix du thème n’est pas fortuit. Dans le contexte actuel, indiquent les organisateurs, «le débat autour de cette problématique est nécessaire voire primordial. Aujourd’hui, l’islam apparaît, de plus en plus dans les pays de résidence, comme un élément constitutif de l’identité européenne et une préoccupation des communautés et des acteurs publics en Europe, mais aussi de leurs opinions. L’Islam interpelle donc l’Europe. A l’inverse, la société européenne interpelle aussi l’islam».
Une note de présentation du colloque souligne : « Nous assistons ces dernières décennies à un intérêt grandissant pour la situation de l’islam en Europe, car le culte musulman devient progressivement une partie intégrante du tissu culturel et cultuel des sociétés européennes. L’islam est passé d’une religion de migrants qui retourneront un jour dans leur pays d’origine à une religion de citoyens européens eux-mêmes».
Il est également signalé : « Nouveau venu dans un paysage religieux européen de plus en plus diversifié, le culte musulman doit rattraper son retard historique par rapport aux confessions établies, notamment en matière d’édification de lieux de culte, d’encadrement et de positionnement référentiel. Le contexte européen, qui est historiquement différent des pays musulmans, est un défi et une chance pour l’islam en Europe».
A noter que le processus de sécularisation de l’islam dans les pays européens, marqués par une « laïcité culturelle », entraîne de fait plusieurs problématiques de nature référentielle et sociologique.
La jurisprudence musulmane concernant la réalité des musulmans d’Europe est dans une phase de questionnement mais aussi de confusion dans la structure de son discours en Occident en général et en Europe en particulier.
De ce fait, une réflexion et un débat sont nécessaires, d’après les initiateurs de ce colloque, sur le modèle religieux et sur la pensée juridictionnelle concernant les musulmans en Europe. Cela suppose, selon la même source, un renouvellement de l’approche quant à la nature de l’offre juridictionnelle, mais aussi concernant les contours de la formation que reçoivent les cadres religieux censés avoir la fonction de guide et de conseil pour les musulmans d’Europe.

Mohamed Kadimi
Jeudi 18 Juin 2009

Lu 909 fois


1.Posté par allai le 20/07/2009 00:32
salam au nom de Dieu le miséricordieux; chers frères et soeurs , je pense que ce débat est complètement à côté de la réalité des marocains musulmans .moi mon problème est le suivant : depuis des années, au travail le vendredi, je déplace mon heure de repos pour aller à la mosquée prier (salât el joumouaa) du jour au lendemain mon employeur refuse cette pratique, d'après lui la législation ne le permet pas. cette grande societé est aussi implantée au Maroc alors qui peut m'aider hassan.allali@hotmail.com

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS