Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chioukhs des tribus sahraouies et ONG de Dakhla-Oued Eddahab dénoncent les provocations des ennemis de notre intégrité territoriale





Les chioukhs et notables des tribus sahraouies de la région de Dakhla-Oued Eddahab ont dénoncé les provocations désespérées menées dernièrement par les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume. Les manœuvres désespérées du Polisario visent à mettre en péril la stabilité et la dynamique de développement que connaît la région à travers les tentatives d’obstruer la circulation civile et commerciale et la liberté de mouvement au post-frontière El Guerguerat, ont souligné les chioukhs des tribus sahraouies dans un communiqué lu à l'issue d'une réunion tenue dimanche à Dakhla. Le but de ces manœuvres est de porter préjudice aux intérêts stratégiques du Royaume avec les pays d’Afrique subsaharienne, ont-ils ajouté. "Les Marocains de Tanger à Lagouira ainsi que la communauté internationale se sont habitués à ce genre d’actes de provocation qui se répètent chaque fois que les manœuvres, allégations et mensonges des séparatistes et de leurs soutiens, dans le voisin de l’Est, sont mises à nu et démenties", ont relevé les chioukhs et notables de DakhlaOued Eddahab dans un communiqué lu à l’issue d’une réunion tenue dimanche à Dakhla. L’annonce de la création d’une entité fantoche au Sahara marocain représente un acte de provocation qui atteste de la faiblesse et de la fausseté des allégations véhiculées par le Polisario et son parrain, l’Algérie, au sujet de l’intégrité territoriale du Royaume, ont-ils fait observer. A cette occasion, ils ont réaffirmé l’attachement indéfectible des fils, élus, chioukhs et notables du Sahara à leur appartenance historique au Maroc et à la Beia (allégeance) à SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine et au Trône alaouite. Grâce à la Haute sollicitude de SM le Roi, les provinces du Sud du Royaume jouissent de la sécurité, de la stabilité, du développement socioéconomique soutenu, en plus de la promotion de la démocratie et des droits de l’Homme, ont-ils souligné. Partant de leur forte conviction quant à la justesse de la cause nationale, les chioukhs des tribus sahraouies de Dakhla-Oued Eddahab ont réitéré leur engagement inconditionnel en faveur de la défense de l’intégrité territoriale du Royaume, sous le leadership de S.M le Roi, soulignant leur appui au plan d’autonomie sous la souveraineté marocaine en vue de mettre fin à ce conflit artificiel. Pour leur part, les acteurs de la société civile de la région de Dakhla-Oued Eddahab ont dénoncé les manœuvres visant à porter atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume et à ses acquis constitutionnels et en matière des droits humains. "En tant qu'associations de la société civile, nous sommes convaincues de la justesse et la légitimité de notre première cause nationale et nous condamnons ces manœuvres dénuées de toute légalité juridique ou fondement en droit international, tout en soutenant le droit du Royaume à défendre l'ensemble de son territoire de Tanger à Lagouira", ont souligné ces acteurs de la société civile dans des communiqués rendus publics à l’issue des réunions tenues dimanche à Dakhla. Les tentatives d’obstruer la circulation civile et commerciale et la liberté de mouvement au post-frontière d'El Guerguerat ainsi que l’annonce de la création d’une entité fantoche à Laâyoune avaient pour objectif de "faire diversion sur ce qui se passe dans les camps de Tindouf, à l'instigation du régime algérien, ce qui représente une menace pour la paix et la sécurité internationales", ont-ils fait observer. Dans ce sillage, ils ont relevé la nécessité de soutenir les efforts nationaux en renforçant la communication à travers les canaux officiels d'une part, et les institutions et instances parallèles d'autre part, en vue de consolider les valeurs nationales et humaines et mettre en avant les acquis démocratiques et en matière des droits de l'Homme. Ils ont également réitéré leur "soutien inconditionnel à l’intégrité territoriale du Royaume", tout en exprimant leur fierté à l’appartenance historique au Maroc et à la Beia (allégeance) à SM le Roi Mohammed VI, le garant de l'unité et de la stabilité du Royaume et en appelant à plus de vigilance pour faire face à toute tentative visant à porter préjudice aux constantes immuables et aux valeurs sacrées de la Nation marocaine.

Libé
Lundi 5 Octobre 2020

Lu 305 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Mai 2021 - 18:05 L’OMS adoube Sinopharm