Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Baba voit les Lions de l'Atlas passer le premier tour du Mondial




Baba voit les Lions de l'Atlas passer le premier tour du Mondial
L'ancienne gloire du football national Ahmed Makrouh, très connu sous le nom de "Baba", affiche un optimisme démesuré quant aux chances des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde (2018) en Russie, pariant sur une qualification au deuxième tour, malgré la présence de l'Espagne et du Portugal dans le même groupe.
"Je suis confiant dans les énormes potentialités dont disposent les joueurs marocains", a tranché dans une interview à la MAP l'auteur du but de l'unique sacre de l'équipe nationale en Coupe d'Afrique des nations, en 1976 à Addis-Abeba.
Certes, a-t-il admis, le groupe du Maroc est l’un "des plus difficiles sur le papier, mais la mission n'est pas impossible pour les poulains du Français Hervé Renard", qui doivent affronter dans le groupe B respectivement l'Iran, le 15 juin à Saint-Pétersbourg, le Portugal, le 20 juin à Moscou, et l'Espagne, le 25 juin à Kaliningrad. "Il suffit juste que les joueurs fassent preuve d’une grande motivation, de continuer sur la même dynamique avec laquelle ils ont terminé les qualifications africaines, et tout ira mieux, inchallah", a assuré le plus célèbre des joueurs du Difaâ Hassani Jadidi (DHJ).
L'idée défendue par "Baba" est que "toutes les équipes qualifiées à ce Mondial se valent". Et si le capitaine Mehdi Benatia et consorts "parviennent à bien négocier leur match d’ouverture face à l’Iran, je suis persuadé que le Onze national disputera le reste de ses confrontations avec une bonne option pour le ticket de qualification aux huitièmes de finale".
"Une victoire face à la sélection iranienne semble donc capitale et déterminante pour le reste du parcours dans ce Mondial", a-t-il renchéri avant de rappeler que "dans le football, on a appris que tout est possible".
Dans la lignée de la période faste que traverse le football national, le héros de l'épopée d'Addis-Abeba se remémore encore cet exploit qui lui tient toujours à cœur. Tout à fait normal pour celui qui a procuré autant de bonheur et de joie à toute une nation, en inscrivant dans les derniers souffles de la partie l'égalisation contre la Guinée (1-1), synonyme de victoire finale dans ce tournoi, dont la phase finale se jouait sous forme d'un mini-championnat.
Avec beaucoup de fierté, "Baba" décrit les péripéties du duel sans merci face au Sily national de Guinée-Conakry, qui comptait parmi les meilleures sélections du continent. Les Guinéens, emmenés par Chérif Souleymane, qui a ouvert le score à la 33ème minute de jeu, se dirigeaient vers un succès retentissant devant la grande équipe du Maroc, alors véritable épouvantail en Afrique. Mais, c'était sans compter sur la hargne et la détermination du défenseur Ahmed "Baba", qui va se convertir en attaquant pour marquer le but le plus précieux de sa carrière. A cinq minutes du sifflet final, l'enfant des Doukkala décochait une frappe imparable pour offrir aux Lions de l’Atlas leur unique couronne continentale.
Pris par une profonde nostalgie, "Baba" va avoir une soudaine et douce pensée pour ses anciens camarades Faras, Tazi, Assila, Abou Ali, et Lâalou, avec qui ils partagent encore de magnifiques souvenirs.
"Nous nous rencontrons souvent avec autant de plaisir et nous échangeons des visites pour entretenir les liens de fraternité et d’amitié indéfectibles qui nous réunissent", a-t-il conclu. Un jour, peut-être, Benatia dira la même chose sur Boussoufa, Ziyech, Ahmadi et tous les autres.

Jeudi 17 Mai 2018

Lu 189 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés