Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Avec les nouvelles technologies, le football veut offrir toujours plus




Avec les nouvelles technologies, le football veut offrir toujours plus
Comment répondre à l'insatiable demande des supporters de football pour les statistiques et ralentis de performances de leurs joueurs favoris? En intégrant les nouvelles technologies aux retransmissions de ses compétitions répond la Ligue espagnole de football professionnelle, La Liga. En 2010, la totalité des stades de la première division espagnole ont ainsi été équipés de six caméras qui servent à mesurer absolument tout ce qui peut se dérouler sur le terrain, de manière à proposer ensuite des statistiques, telles que la vitesse de course d'un joueur, en quelques secondes.
Les données collectées via leur système, surnommé Mediacoach, sont ensuite utilisées par les entraîneurs et leurs assistants mais également pour enrichir la qualité de la retransmission et les contenus en ligne.
L'année dernière, la ligue a équipé les stades du FC Barcelone et du Real Madrid de caméras à prises de vue multiples développées par le géant américain Intel, True View, qui permettent de proposer des ralentis télévisés sous tous les angles et dans n'importe quelle position.
La technologie permet également de vivre le match dans la peau d'un joueur-star, tels le Madrilène Cristiano Ronaldo ou le Barcelonais Lionel Messi.
"Pour un réalisateur de retransmission sportive, c'est un rêve qui devient réalité", estime le responsable de la programmation et des contenus de La Liga Roger Goiricelaya lors d'une rencontre en marge du Congrès mondial du mobile (MWC) dans le stade de l'autre club barcelonais, l'Espanyol.
Le système, que La Liga revendique être la première à déployer et qui utilise des vidéos en 2D réalisées par 38 caméras avant d'être compulsées par de puissants serveurs, a été également installé dans les stades de l'Atletico Madrid et du FC Séville cette saison.
"Réfléchissez à ce dont a besoin un supporter de football. Ils ont besoin de discuter de ce qui s'est passé sur le terrain", explique Emili Planas, directeur des opérations de Mediapro, l'entreprise qui détient les droits de retransmissions de La Liga.
"Le supporter qui dispose de plus de connaissances a plus de chances d'avoir raison. Cette technologie est parfaite pour offrir une analyse spécifique de certaines actions", ajoute-t-il.
La saison prochaine, ce sera au tour des stades de l'Athletic Bilbao et du FC Valence d'être équipés du système True View d'Intel.
La saison dernière, La Liga a revendiqué un total d'environ 2,5 milliards de téléspectateurs dans le monde.
Elle espère que la création de contenus à valeur ajoutée grâce à l'usage des nouvelles technologies lui permettra de conserver l'attention des supporters entre les matches de chaque week-end.
"Les contenus doivent être, pourrions nous dire, à la fois nutritifs et délicieux", explique le directeur de la stratégie numérique de La Liga, Alfredo Bermejo.
"L'aspect nutritif est obtenu par l'apport de statistiques, de données qui vous apportent de la connaissance. Et ce qui vous divertit est délicieux", détaille-t-il.
Et La Liga comme Mediapro pensent déjà à la suite, en testant la réalité virtuelle et augmentée grâce aux lunettes Samsung Gear, afin de proposer des résumés immersifs bardés de statistiques.
Lors d'une présentation à la presse mardi, en marge du MWC, les Samsung Gear permettaient de voir les statistiques d'un joueur en surimpression sur la vue du terrain.
Les clubs espagnols espèrent également que ces technologies leur permettront de mieux s'adresser à leur importante, et en croissance, communauté de supporters à l'étranger.
"Nous comptons plus de 310 millions de supporters sur les réseaux sociaux. Nous pensons que moins de 1% d'entre eux viennent sur place assister aux matches", précise le responsable de l'innovation du FC Barcelone, Marcos Picallo.
"Comment puis-je faire pour qu'un supporter chinois se sente partie prenante du Barça? C'est notre principal défi que ces technologies peuvent nous aider à relever", a-t-il ajouté, "et pas seulement en Chine, un de nos meilleurs marchés, mais partout dans le monde".

Libé
Jeudi 1 Mars 2018

Lu 198 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés