Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

210 migrants irréguliers appréhendés




210 migrants irréguliers appréhendés
210 candidats à la migration irrégulière dont 8 Marocains à bord d'embarcations de fortune ont été appréhendés, les 27 et 28 janvier courant, par des garde-côtes de la Marine Royale en patrouille en Méditerranée, apprend-on de source militaire.
Après avoir reçu les soins nécessaires, l'ensemble des candidats ont été ramenés sains et saufs aux ports méditerranéens du Royaume pour les procédures d’usage, ajoute-t-on de même source.
A signaler, par ailleurs, que les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, ont mis en échec, mercredi matin, en étroite collaboration avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une tentative d'organisation d’émigration clandestine à partir de la forêt avoisinant la région d’Achekar.
Les recherches et investigations menées dans le cadre de cette affaire ont permis l’interpellation du principal organisateur de ces tentatives d’émigration illégale, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le suspect âgé de 49 ans fait l’objet de trois avis de recherche au niveau national pour son implication présumée dans des affaires d’organisation d’émigration clandestine.
Cette opération a permis également l'interpellation de 18 candidats à l’émigration clandestine, tous de nationalité marocaine, ajoute la même source. La mise en échec de cette tentative intervient suite à l’enquête menée par la police judiciaire et la DGSN après l’arrestation de deux individus pour leur implication présumée dans ces actes criminels, dont un ressortissant sénégalais, poursuit le communiqué, notant que les deux prévenus avaient en leur possession du matériel maritime utilisé dans la traite d’êtres humains et l'organisation de l’émigration clandestine.
Le principal suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer tous les actes criminels qui lui sont reprochés, poursuit la DGSN, faisant savoir que le ressortissant sénégalais et le troisième suspect ont été déférés mardi devant la justice à l'issue de la garde à vue et de l’enquête préliminaire.

Vendredi 31 Janvier 2020

Lu 310 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif