Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

20 certificats négatifs délivrés en septembre dernier à Essaouira




Le nombre d’autorisations pour la création d’entreprises, délivrées par la délégation provinciale de l’industrie et du commerce d’Essaouira en septembre dernier, a été de l’ordre de 20 certificats négatifs, contre seulement 18 octroyés durant la même période de l’année écoulée.
Par nature juridique des entreprises, les sociétés à responsabilité limitée (SARL) occupent la première place avec 14 certificats négatifs, soit 70% du total, suivies des personnes physiques (PP) avec 6 certificats négatifs (30%), indique le dernier rapport de conjoncture établi par la Délégation de l’industrie et du commerce.
Au cours du mois de septembre dernier, le nombre des immatriculations au Registre du commerce au tribunal de 1ère instance d’Essaouira, a été de 23 contre 14 le mois précédent, précise-t-on de même source.
Selon la même source, les SARL arrivent en tête de liste avec 15 immatriculations, soit 65% suivies des personnes physiques (PP) avec 8 immatriculations (35%), rapporte la MAP.
S’agissant de la répartition géographique des autorisations de création d’entreprises durant le mois de septembre dernier, le document laisse constater que la ville d’Essaouira arrive en tête de liste, à l’échelle provinciale, avec 11 certificats négatifs, soit 55% du total, suivie des communes territoriales de Sidi Kaouki, Aguerd, Meskala, Talmest, Tamanar et Lakrimat, avec 9 certificats négatifs, soit 45% du total.
En rapport avec les secteurs d’activités économiques, il est à noter que le secteur des services arrive en premier rang avec 8 certificats négatifs (40%), suivi des secteurs du commerce et du tourisme, avec 5 certificats négatifs chacun (soit 25% chacun), alors que le secteur de l’agriculture occupe le dernier rang, avec 2 certificats négatifs (10%).
En termes d’investissements projetés, la Délégation provinciale du commerce et de l’industrie d’Essaouira laisse savoir que les créations d’entreprises au titre de septembre dernier peuvent générer un montant qui s’élève à 10.350.000,00 DH, dont 22% émanent des investissements des étrangers, avec un nombre d’emplois projetés estimé à 66 emplois, contre seulement 45 au titre du même mois de l’année précédente, lit-on dans le document.
La délégation de l’industrie et du commerce d’Essaouira indique, en outre, que durant la même période, une seule marque a été déposée concernant le secteur des industries agroalimentaires, relevant, par ailleurs, avoir délivré 5 certificats négatifs pour la création d’enseignes commerciales.

Vendredi 19 Octobre 2018

Lu 359 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.