Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

140.250 élèves du privé ont basculé vers le public




Un total de 140.250 élèves ont quitté les établissements scolaires privés pour ceux du public au titre de l'année scolaire 2020-2021, contre 52.000 l'année précédente, a indiqué lundi à Rabat le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaïd Amzazi. Dans sa présentation du projet de budget de son ministère au titre de l'année 2021 devant la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, il a souligné que 68 établissements privés ont fermé leurs portes au titre de l'année scolaire actuelle, à cause des répercussions de la crise de la Covid-19. "Le nombre des élèves de l'enseignement privé est de 42.620 répartis sur 5.828 écoles", a-t-il poursuivi, notant que 3.038 établissements ont été visités par les commissions d'inspection et de contrôle. Il a, dans ce sens, fait savoir que 10.340 autorisations ont été octroyées aux cadres pédagogiques qui œuvrent dans le secteur public pour travailler dans le privé. Pour ce qui est du programme d'action 2021 de développement et de diversification de l'enseignement privé, le responsable gouvernemental a relevé que le nombre des établissements de l'enseignement privé passera à 6.370, tandis que le nombre des élèves dans ces écoles dépassera un million, ajoutant que la part du privé dans l'enseignement passera à 11%. Le ministre a, par ailleurs, indiqué que le projet du budget sectoriel du ministère s'inscrit dans le cadre de l'application des dispositions de la loi organique des finances 2021-2023 et permettra de garantir la continuité de la mise en œuvre des différentes mesures et procédures de réforme. Concernant le département de l'éducation nationale, Saaid Amzazi a souligné que les postes budgétaires créés au titre de l'année 2021 atteindront 17.344, dont 15.000 dédiés aux enseignants cadres des AREF, 2.000 postes pour les cadres de l'économie, de l'administration et du soutien pédagogique et administratif, outre 344 postes pour les lauréats du cycle d'agrégation. S'agissant du projet d'amélioration de l'enseignement préscolaire, le plan d'action de l'année 2021 prévoit l'inscription de 140.000 nouveaux élèves, un taux de scolarisation allant jusqu'à 79%, la création de 77 centres de ressource et l'accélération du rythme de formation des éducateurs, a-til précisé. Pour ce qui est de l'élargissement de l'offre scolaire, le ministre a affirmé que 122 établissements d'enseignement seront créés en 2021 dans les milieux urbain et rural, en plus de 26 internats et 45 écoles communales. Evoquant la formation professionnelle, il a souligné que le plan d'action prévoit le parachèvement de la construction des cités des métiers et des compétences dans six régions et la construction des cités restantes, la mise en place d'un cadre juridique et réglementaire de ces cités, outre l'ouverture progressive de ces structures.

Libé
Mercredi 11 Novembre 2020

Lu 525 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.