Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Naissance d’une association pour le développement du Géoparc de Jbel Bani à Tata




​Naissance d’une association pour le développement du Géoparc de Jbel Bani à Tata
La ville de Tata a abrité, le 10 avril courant, la 8ème édition de sa foire agricole. C’est l’occasion que choisissent les membres fondateurs de l’Association marocaine pour le développement du Géoparc de Jbel Bani (AMDGJB) pour tenir leur assemblée générale constitutive, réalisant ainsi un projet qu’ils ont laissé mûrir depuis 2012.
Cette association est le résultat de la mise en place de partenariats conventionnés au niveau des présidences de l’Université Mohammed V de Rabat, (représentée par son laboratoire de géologie appliquée dirigé par le Professeur El Wartiti Mohammed) et  de l’Université Ibn Zohr d’Agadir, avec le chef de projet coordonnateur mandaté, Patrick Simon, gérant de Sud Project Manager/PSPM Sarl. Elle fait suite au Workshop international WIGET4, tenu les 13 14 et 15 avril 2014 à Tata.
L’assemblée générale a vu l’élection de M. Simon par les membres fondateurs à la présidence de l’AMDGJB. Ont, ensuite  été désignés les vice-présidents afin de gérer les relations nationales et internationales d’une part, et les présidents des commissions pour tenir compte des évolutions résultant de la mise en place de la régionalisation avancée,  des relations interrégionales, avec la province et le conseil provincial de Tata, la wilaya et le conseil de la région de Guelmim-Es Smara pour ce qui est du territoire touristique Souss Atlantique, et la wilaya et le Conseil de la région du Souss-Massa concernant le nouveau découpage administratif, d’autre part. 
Par ailleurs, ont été respectés les équilibres entre professionnels du tourisme, laboratoires et unités des recherches pluridisciplinaires scientifiques,  avec les services, la communication et des formations ciblées pour l’accompagnement d’une mise en place du projet, avec le lancement d’un master international et d’une licence professionnelle,  parfaitement adaptés aux besoins de cette nouvelle niche touristique du Géo éco tourisme. 
L’assemblée générale a traité en amont les besoins d’établir une mise en place du Géoparc de Jbel Bani  avec le souci d’élaborer le cahier des charges et une charte d’éthique permettant d’ores et déjà d’envisager les duplications à d’autres régions et, au-delà  pour d’autres pays (ce qui est d’ores et déjà à l’étude).
En aval et pour permettre  la vulgarisation de sites touristiques agréés et ciblés pour un «tourisme nature», «tourisme culturel» et «tourisme rural» et cela tout au long d’une quarantaine de circuits élaborés aux départs des aéroports de Guelmim, Agadir, Ouarzazate et Marrakech, les participants ont programmé d’associer à cette démarche les milieux associatifs et les coopératives féminines agricoles, artisanales et de développement afin de considérer un développement intégré, inclusif et durable entraînant de réelles activités génératrices de revenus.
La conclusion, sous l’égide du chef de Projet coordonnateur, d’un partenariat international entre 4 Rotary Club allemands et 1 Rotary Club marocain a permis d’envisager la mise en place d’un projet pilote en tant que tremplin de formation et de duplication provinciale et régionale pour l’ensemble des projets qui devront se situer sur les circuits retenus en tant que témoins des richesses touristiques, scientifiques, culturelles et patrimoniales, matérielles et immatérielles de ce territoire de Jbel Bani.
Parallèlement à cette assemblée, le Géoparc de Tata a pu participer à la 8ème édition de la Foire agricole de Tata où un stand  a été ouvert pendant trois journées avec une  animation de professeurs de Rabat, Agadir et de 4 doctorantes et d’un agent du CRT Guelmim- Es Smara, pour la vulgarisation de ce projet auprès de la jeunesse, des populations et des coopératives et associations présentes. C’était  également l’occasion pour remettre les dossiers du projet  à Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime et à  Fatima Marouan, ministre de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire. 
L’on a procédé à la distribution de guides touristiques et de flyers du Conseil régional du tourisme de Guelmim-Es Smara et de copies de cartes postales élaborées par le Professeur Driss Fadili de l’Université de Rabat.
A.E.K

Mardi 14 Avril 2015

Lu 659 fois


1.Posté par François de Bissy le 14/04/2015 17:14
Tous nos souhaits de réalisation effective. Que chacun prenne ses responsabilités et tienne ses promesses.

2.Posté par Said le 04/07/2016 18:47
Le Géoparc Jbel Bani une Nouvelle tendance pour un développement touristique durable au Sud Maroc.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés