Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Lancement officiel de l'opération de formation des conscrits

15.000 appelés au service militaire dans les centres d'El Hajeb, Kasbet Tadla, Guercif, Témara, Casablanca, Nador, Ksar Sghir, El Hoceima, Meknès, Kénitra, Sidi Slimane, Benguerir, Marrakech et Benslimane




L'opération de formation des 15.000 appelés au service militaire pour l’année 2019-2020 a été officiellement lancée ce mardi dans 14 centres de formation des Forces Armées Royales répartis sur l'ensemble du territoire national. 
Il s'agit des centres d'El Hajeb, Kasbet Tadla, Guercif, Témara, Casablanca, Nador, Ksar Sghir, El Hoceima, Meknès, Kénitra, Sidi Slimane, Benguerir, Marrakech et Benslimane. 
Ces stages de formation comprennent plusieurs matières, telles que l'éducation morale, l'éducation physique, l'histoire militaire, l'ordre serré et le règlement, le but étant d’inculquer aux jeunes appelés les valeurs morales, un nouveau mode de vie et une discipline sans exemple. Pour atteindre les objectifs escomptés, des cadres qualifiés, des officiers et sous-officiers ayant suivi des stages de pédagogie et de développement personnel, sont mis à la disposition des jeunes appelés afin de favoriser la communication. 
3.400 appelés au service militaire pour l'année 2019-2020, dont 250 de sexe féminin, ont ainsi entamé, mardi, leur stage de formation commune de base au 1er Centre de recrutement et de formation interarmes (CRFI) d'El Hajeb.
Dans une allocution à cette occasion, le général de brigade, chef du bureau de recrutement de l'état-major général des Forces Armées Royales (FAR), Tijani Hammou Naïcha a déclaré que le retour du service militaire au Maroc, sur Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d'état-major général des Forces Armées Royales, s'assigne pour principal objectif de consolider le sentiment d'appartenance à la patrie, ajoutant qu'aux côtés des niveaux de scolarité qu'ils ont atteints et des diplômes qu'ils ont décrochés, les appelés auront droit à une formation militaire et à une qualification professionnelle à même de leur faciliter l'intégration dans le marché du travail.
Les appelés bénéficieront d'une formation complète dans plusieurs matières et activités, de nature à développer leurs compétences et instaurer, chez eux, l'esprit de discipline, d'engagement et de responsabilité, a-t-il fait savoir. 
Le général de brigade a, ensuite, expliqué que cette formation, qui s'étale sur une durée de quatre mois et qui porte sur une formation générale de base, sera suivie de la phase de spécialité qui durera six mois, avant la troisième phase qui sera marquée par une visite de terrain.  
De leur côté, nombre d'appelés se sont dit fiers de répondre à l'appel de la patrie, faisant part de leur satisfaction de l'accueil auquel ils ont eu droit, ainsi que du déroulement de la première journée de formation.
3.000 jeunes appelés au service militaire, tous des garçons, ont également entamé, mardi au Centre de formation des appelés (CFA) annexe à la 6ème Brigade Royale blindée (BRB), leur stage de formation au titre de l’année 2019-2020.
Une cérémonie d’accueil a été organisée à cette occasion au sein du centre, et ce dans le cadre du lancement officiel de l'opération de formation des 15.000 appelés au service militaire pour l’année 2019-2020 dans 14 Centres de formation des Forces Armées Royales  répartis sur l'ensemble du territoire national.
S’adressant aux 3.000 appelés, venant de différentes régions du Royaume, le général Jazouli Zayed, Inspecteur de l’arme blindée, a rappelé qu’en application des Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’état-major général des Forces Armées Royales, il a été procédé au rétablissement du service militaire au Maroc.
Le service militaire, a-t-il poursuivi, a pour objectif de consolider le sentiment d’appartenance à la patrie chez les jeunes, et de leur permettre de bénéficier d’une formation militaire et d’une qualification professionnelle, et partant, leur ouvrir des perspectives d'intégration dans le marché de l'emploi.
Tout en formulant le souhait que cette formation soit bénéfique pour les jeunes appelés et pour leur avenir, il a expliqué que l’opération de formation qui s’étale sur une année sera répartie en trois phases dont la première, d'une durée de quatre mois, est consacrée à la formation militaire de base.
La seconde phase qui durera six mois s'articulera, quant à elle, autour de plusieurs disciplines disponibles chez les unités des FAR, alors que la troisième et dernière étape (deux mois), sera dédiée à des stages et des visites de terrains, a-t-il fait savoir.
Durant la période de séjour au centre, les appelés recevront une formation exhaustive à travers plusieurs matières et activités à même de contribuer au développement de leurs connaissances et de leurs compétences morale, psychique et physique, et d'ancrer chez eux une culture fondée sur la discipline, le courage, l'engagement et la responsabilité, a encore ajouté le général Jazouli.
Il a rappelé, par ailleurs, que tout au long de la période du stage, les jeunes appelés bénéficieront de soldes et d’indemnités, de l'habillement, de l'alimentation, des soins dans les établissements hospitaliers militaires, de la couverture médicale, de l'assurance décès et d'invalidité et de l'assistance médico-sociale.
Dans une déclaration à la MAP, le lieutenant Mohamed Chakairi a affirmé que tous les moyens matériels et humains ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement et la réussite de cette opération de dimension nationale.
Approchés par la MAP, plusieurs jeunes ont salué l’accueil qui leur a été réservé au sein du centre qui, ont-ils dit, offre tous les moyens et équipements nécessaires pour avoir une formation bénéfique pour le développement et l’amélioration de leurs compétences.
Le centre dispose, en effet, de plusieurs salles d’instruction, de dortoirs d’une capacité de 3.000 lits, de deux grands réfectoires, de salles omnisports, de foyers, de terrains de sport, d’un bain maure, et bien d’autres indépendances et équipements.
Le Centre d'instruction des services sociaux des Forces Armées Royales de Témara a, lui aussi, accueilli, mardi, 150 jeunes appelés au service militaire, tous des filles, qui ont entamé leur stage de formation au titre de l'année 2019-2020.
L'accueil de ces nouvelles recrues s'inscrit dans le cadre du lancement officiel, mardi au niveau national, de l'opération de formation des 15.000 appelés au service militaire qui se déroulera dans 14 Centres de formation des FAR, répartis sur l'ensemble du territoire national.
"Les appelées recevront une formation complète dans plusieurs disciplines et activités qui devront contribuer au développement de leurs compétences et consacrer chez elles un esprit de discipline, d'engagement et de responsabilité", a indiqué le général de brigade commandant la Place d’Armes de Rabat-Salé, Abdellah Boutaleb, à cette occasion.
Le général de brigade a souligné que le rétablissement du service militaire au Maroc, qui vient en application des Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales, vise à consolider le sentiment d'appartenance des jeunes et à leur prodiguer une formation militaire qualifiante, leur ouvrant ainsi des perspectives d'intégration dans le marché de l'emploi.
S'étalant sur une période d'un an, la formation sera répartie sur trois phases, a détaillé le responsable. Il s'agit d'une formation militaire de base de quatre mois, suivie d'une étape de six mois qui s'articulera autour de plusieurs disciplines disponibles chez les unités des FAR, alors que la dernière étape, étalée sur deux mois, concernera des stages et des visites de terrains.
"La convocation des 150 jeunes femmes au service militaire pour l'année 2019-2020 s'est déroulée en trois phases, a déclaré à la MAP le lieutenant Aziza Bouzidi, encadrante au Centre d’instruction des services sociaux des FAR de Témara, précisant qu'il s'agit de "la vérification des identités des appelées et leur sensibilisation aux exigences du service militaire, la vérification des documents administratifs requis, puis le passage des tests médicaux et la mise à la disposition des appelées des outils et équipements nécessaires".
Elle a indiqué que lors de la formation de base, lancée le 2 septembre, les recrues recevront une formation sur 16 sujets militaires, notamment l'histoire militaire, la sécurité militaire et l'ordre serré et le règlement, outre la préparation physique, les exercices sur le terrain et le sport.
De leur côté, des jeunes recrues ont fait part, dans des déclarations à la MAP, de leur joie et fierté de bénéficier du service militaire, estimant qu'il s'agit d'une occasion pour apprendre de nouvelles compétences, et d'acquérir l'esprit de discipline, d'autonomie et de responsabilité.
Les jeunes femmes ont souligné, dans ce sens, que cette opportunité leur permettra également de s'intégrer à la vie militaire et ouvrira pour elles de nouvelles perspectives de carrière.

Jeudi 5 Septembre 2019

Lu 813 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com