Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La situation épidémiologique pousse les autorités à entamer la mise à niveau des infrastructures sanitaires de Marrakech




Le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, s’est informé samedi, à l’hôpital Ibn Tofail de la cité ocre, de l’état d’avancement des travaux d’aménagement d’un chapiteau, où seront prises en charge les personnes contaminées au Covid-19.
L’aménagement de ce chapiteau au sein de l’hôpital Ibn Tofail s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des mesures prises par le ministère de la Santé pour promouvoir et étendre le système de prise en charge des malades Covid-19, notamment les soins intensifs.
Karim Kassi-Lahlou, qui était accompagné du secrétaire général de la wilaya de Marrakech-Safi et du directeur du CHU Mohammed VI, s’est enquis de l’état d’avancement des travaux de ce chapiteau, qui sera aménagé en tant qu’hôpital de campagne où seront pris les cas Covid-19, dans le but d’alléger la pression sur les autres structures hospitalières de la ville.
La capacité supplémentaire de ce chapiteau s’élève à 100 lits équipés d’oxygène et consacrés à la pré-réanimation.
Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, avait présenté mercredi dernier, à la cité ocre, les principales mesures qui seront prises pour faire face aux dernières évolutions de la situation épidémiologique au niveau de la préfecture de Marrakech.
Ainsi, avait-il indiqué, il a été décidé de rationaliser les structures hospitalières de Marrakech et de restructurer et organiser le processus de prise en charge des personnes infectées par le Covid-19.
L’hôpital Ibn Zohr (Mamounia), qui bénéficiera de travaux d’extension et sera entièrement équipé de canalisation d’oxygène, sera dédié uniquement aux cas suspects et au dépistage de Covid-19 alors que l’hôpital Al Antaki sera mis à niveau pour la prise en charge des cas admis en soins intensifs (premier degré).
Il sera procédé aussi à l’extension de l’hôpital Ibn Tofail alors qu’un chapiteau y sera aménagé en tant qu’hôpital de campagne où seront pris en charge les cas Covid-19.
Un bâtiment relevant de cet hôpital sera aussi mis à niveau et dédié à la prise en charge des cas de Covid-19.
L’hôpital Arrazi relevant du CHU Mohammed VI restera, de son côté, dédié aux cas critiques.
Il sera aussi procédé à l’extension de l’hôpital de campagne de Benguérir dont la capacité litière passera de 360 lits actuellement à 650 lits, ce qui permettra d’alléger la pression sur les hôpitaux de Marrakech. 

​Série de mesures pour faire face à la recrudescence des cas d’infection à Kelaâ des Sraghna

Les autorités locales de la province de Kelaâ des Sraghna ont pris, samedi, une série de mesures préventives pour faire face à la recrudescence des cas d’infection au niveau de cette province du Royaume.
Ainsi, il a été décidé l’interdiction du commerce ambulant, la fermeture des marchés de proximité chaque jour à partir de 16H00 alors que les kissariates seront fermées à partir de 18H00.
Les mesures préventives comportent également la fermeture des places publiques, l’arrêt des activités des petits et grands taxis à partir de 20H00, la fermeture des cafés et restaurants et des commerces à 20H00 en plus de la fermeture des hammams et de toutes les salles de sport.
Les autorités locales de la province exhortent les citoyens à s’engager avec patriotisme et responsabilité dans les efforts déployés par les pouvoirs publics et les services de santé pour contenir cette pandémie. 

​Intensification des opérations de sensibilisation à Tanger

Les autorités locales de la circonscription de Tanger-Médina ont mené samedi une opération de sensibilisation quant au danger de la propagation du coronavirus (Covid-19).
Menée en coopération avec plusieurs associations de la société civile, cette opération a été l'occasion de distribuer des masques de protection aux citoyens, tout en leur rappelant l'importance du respect des mesures préventives mises en place par les autorités compétentes afin de lutter contre la propagation du virus.
Il s'agit notamment de se laver les mains régulièrement, de porter obligatoirement et de façon correcte les masques de protection et de respecter la distanciation sociale, tout en évitant les rassemblements dans les différents rues et quartiers de la ville afin de préserver la sécurité et la santé de tous.
"Dans le cadre de la sensibilisation quant à l'importance de la lutte contre la propagation du coronavirus, nous menons, en coopération avec d'autres associations et les autorités locales, des opérations de conscientisation quant au danger du Covid-19", a indiqué le président de l'Association Essalam pour l'éducation et le développement, Omar Mezgueldi.
Ces opérations ont pour but de pousser les citoyens à prendre conscience de l'importance du port correct du masque, du respect de la distanciation sociale et de la désinfection des mains, a-t-il précisé dans une déclaration à la MAP.
Pour sa part, la présidente de l'Association "Princessat" pour le développement durable, Boutaina Rossi, a fait savoir que cette opération de sensibilisation vise à inciter les gens à prendre davantage de précautions, à porter leurs masques de protection, à respecter les mesures de distanciation sociale et à veiller à se laver régulièrement les mains, et ce afin d'endiguer la propagation du Covid-19.
Quant au président de l'Association Bazaristes de Tanger, Mohamed El Bekkouri El Alami, il a relevé l'importance de cette opération de sensibilisation marquée par la distribution des masques de protection, notant que c'est également l'occasion de rappeler aux citoyens que le port du masque est obligatoire pour toute personne lors de son déplacement en dehors de son domicile. 

Lundi 24 Août 2020

Lu 1175 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Aziz Rabbah testé positif au coronavirus