Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La capitale spirituelle se met au vert

Protection de l'environnement et préservation des écosystèmes, cheval de bataille de Fès




​La capitale spirituelle se met au vert
La capitale spirituelle du Royaume, soucieuse d'assainir davantage son environnement pour l'ériger en cadre de vie agréable plus accueillant et plus attractif, a fait tout au long de l'année actuelle, de la protection de l'environnement et la préservation des écosystèmes son principal cheval de bataille.
Autrefois menacée par une multitude de sources de pollution, la ville a pris des mesures structurelles et lancé des projets phare pour assurer un environnement sain, améliorer le cadre de vie de la population et réduire les risques sur la santé de la population, dont la création de la station d'épuration des eaux usées de Fès demeure la réalisation marquante  de ces initiatives écologiques régionales.
La station, financée pour un investissement de plus de 1,1 milliard de dirhams au niveau de la commune rurale Ain Bouali (Province de Moulay Yaâcoub), vise à assurer l'épuration de la totalité des eaux usées de Fès avant leur rejet dans l'Oued Sebou et contribuer à résoudre les problèmes liés à la gestion intégrée des ressources en eau.
La station d'épuration, inaugurée en novembre dernier par SAM le Roi Mohammed VI, vise aussi l'élimination des nuisances olfactives et la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l'amélioration de la qualité des eaux de l'Oued Sebou et la prévention des interruptions que connaissent les stations de potabilisation des eaux de Kariat Ba Mohamed et de Mkanssa. 
Ce projet, à fort impact sanitaire, biologique, économique et environnemental, s'ajoute à d'autres projets écologiques tels la mise en place de la nouvelle décharge publique contrôlée, l'aménagement du parc de Jnane Sbil, et la délocalisation des activités polluantes à l'extérieur de la ville.
La station d'épuration des eaux usées de la ville de Fès, réalisée par la régie autonome de distribution d'eau et d'électricité de Fès (RADEEF), fait partie intégrante du Programme national d'assainissement liquide et d'épuration des eaux usées (PNA) et demeure un projet inédit de ce florilège d'initiatives écologiques et environnementales lancées à l'échelon régional durant cette année.
Ce projet-pilote au niveau national et continental, et qui s'étend sur une superficie globale de 14 ha, contribuera également à la réduction des pertes résultant de la pollution du bassin de l’Oued Sebou estimées annuellement à 1 milliard de dirhams.
Conçu comme maillon clé du système d'assainissement liquide de la ville, ce projet environnemental d'envergure prévoit aussi la promotion des conditions de vie et de santé de près de 5 millions d'habitants vivant en aval de l'Oued Sebou notamment les provinces de Moulay Yaâcoub, Taounate, Sidi Kacem et Kénitra ainsi que le développement urbanistique et agricole de la ville de Fès et de sa région.
La nouvelle station d'épuration, conforme aux standards internationaux en matière des dernières technologies et de traitement des eaux usées, adopte un procédé d'épuration de type "boues activées moyenne charge" dont la capacité de traitement est de 1,2 million équivalent habitant avec un débit de 155.400 m3/jour.
Projet d'envergure, la nouvelle station a été financée grâce à une subvention de l'Etat, un prêt d'un consortium de banques nationales, et aux fonds propres de la RADEEF.
Forte de sa position géostratégique et de ses initiatives économiques, sociales et environnementales, la cité idrisside a su se prendre en charge en lançant de grands projets pour favoriser un développement harmonieux et assurer une dynamique économique inégalée. 

MAP
Mercredi 17 Décembre 2014

Lu 467 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés