Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Driss Lachguar : A Tanger, l’USFP constitue une force unifiée et homogène et aura son mot à dire lors des prochaines élections




​Driss Lachguar : A Tanger, l’USFP constitue une force unifiée  et homogène et aura son mot à dire lors des prochaines élections
«A Tanger, l’USFP constitue une force unifiée et homogène et aura son mot à dire lors des prochaines élections ». C’est ce qu’a annoncé samedi le Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar, lors de la séance d’ouverture des travaux du VIème Congrès  de l’USFP à Tanger. 
Ce Congrès tenu à la veille  de la Journée internationale de la femme, a été l’occasion propice pour le Premier secrétaire de saluer le rôle de toutes les militantes et particulièrement celles  du Nord du Royaume et de leur rendre hommage pour leurs combats et sacrifices.
Le thème choisi par les militants de la ville du Détroit, à savoir « Ensemble pour la moralisation de l’action politique » est un message fort lancé à toutes les bonnes  volontés  pour l’ouverture d’une nouvelle page et l’adoption d’une démarche de travail permettant  de servir les intérêts de Tanger. 
Le Premier secrétaire a tenu  à cette occasion à faire savoir que «le développement et l’évolution qu’a connus  le Nord du Maroc sont le fruit des grands chantiers ouverts par le gouvernement d’alternance qui a été dirigé de main de maître  par Abderrahmane El Youssoufi». Dans ce sens, Driss Lachguar n’a pas manqué  d’interpeller le chef du gouvernement sur nombre de questions en lui rappelant notamment  la position de son parti  concernant certains établissements touristiques de la ville.  Il a fustigé le double discours du gouvernement pjdiste  à propos notamment du projet Casino auquel il  s’était farouchement opposé quand il était dans l’opposition, alors qu’aujourd’hui  le même gouvernement parraine le même projet, entre autres.  Sur le même registre, il a tenu à évoquer devant l’assistance la position de la ministre Bassima Hakkaoui hostile au Festival de Mawazine et ses propos offensants  à l’encontre des artistes  participants.  
Enfin, Driss Lachguar a lancé un appel aux responsables du PJD en ces termes : « Agissez avec noblesse dans le domaine politique. Ceux qui ne partagent pas votre point de vue ne peuvent être qualifiés de prévaricateurs encore moins de pactiser avec le diable ». 
Par ailleurs, et au nom de la Commission préparatoire dudit Congrès, Abdelaziz Janati a déclaré que Tanger a besoin de plus d’institutions représentatives fortes disposant d’une vision claire sur le modèle de gestion  à même de relever les nombreux défis auxquels elle fait face.
Gagner le pari de renouveler les élites et de rationaliser leurs prestations reste tributaire de la moralisation de la vie politique  dans la ville qui regorge de compétences  capables d’assumer des responsabilités à tous les niveaux, a-t-il souligné.
A l’issue des travaux du Congrès, Ahmed Yahya a été élu secrétaire provincial  de l’USFP à Tanger ; de même qu’il a été chargé de former dans les deux semaines à venir le secrétariat provincial.  

L.B
Mardi 10 Mars 2015

Lu 439 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés