Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Broos : Le Cameroun ne sait pas marquer




"On ne sait pas marquer", a déploré le coach belge du Cameroun, Hugo Broos, après le match nul des Lions indomptables (1-1) contre le Burkina Faso samedi 
à Libreville lors du premier match 
du groupe A de la CAN.


Est-ce que des joueurs absents comme Vincent Aboubakar ont manqué devant ?
"Les faits sont là. Nous avons trois occasions franches. Avant la deuxième période, on a deux joueurs seuls devant le gardien. Et on ne sait pas marquer. Si on marquait ce but-là, le match aurait été fini. Marquerait-on ou pas avec Vincent Aboubakar? Je ne sais pas répondre. Si nous avions gagné nous serions leader et la situation serait plus confortable qu'elle ne l'est actuellement".

Etes-vous convaincu d'avoir fait les bons choix ?
"Quand tu as vu notre match, on ne peut pas dire que les choix sont mauvais. On a dominé l'adversaire, on s'est créé des occasions. La seule chose dont on a besoin, c'est quelqu'un qui les met dedans. Et encore une fois si on ne sait pas marquer avec des occasions pareilles, c'est difficile de gagner des matches. J'ai sorti les deux joueurs de flanc (ndlr: Njie et Basogog) parce qu'ils étaient fatigués. Salli, le remplaçant, n'a pas donné ce que j'attendais de lui dans les dernières 20 minutes".

Vous avez démontré un niveau de jeu supérieur au match précédent du groupe A Gabon-Guinée Bissau, vos deux prochains adversaires. Ça vous rassure?
R: "Je pense que j'ai vu une équipe du Cameroun qui a bien joué et qui a des qualités. Je pense que le Cameroun est prêt. On va avoir besoin de ce niveau pour se qualifier pour les quarts de finale".

Lundi 16 Janvier 2017

Lu 434 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Septembre 2020 - 20:32 Nayef Aguerd, adaptation express

Lundi 28 Septembre 2020 - 20:38 Jaime Pacheco nouvel entraîneur du Zamalek