Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers l’amélioration des services de santé maternelle et néonatale

Lancement à Rabat d’un plan d’intervention




Le ministère de la Santé a lancé un plan d'intervention visant à améliorer la qualité des services et des soins dispensés aux mères et aux nouveau-nés au niveau des hôpitaux régionaux.
Annoncé lors d'une réunion présidée, jeudi à Rabat, par le ministre de la Santé, Anass Doukkali, ce plan d'intervention vise à améliorer la qualité des services et soins dispensés aux mères et aux nouveau-nés conformément au «Plan de santé 2025» dans son axe relatif à la consolidation des acquis dans le domaine de la santé maternelle et néonatale, ainsi que la réduction de la mortalité maternelle et néonatale à même de réaliser les objectifs du développement durable.
Selon un communiqué du ministère de la Santé, cette opération implique la participation de tous les acteurs dans le domaine de la santé maternelle et néonatale et nécessite l'adoption d'une approche globale et intersectorielle dans un premier temps, puis la généralisation du plan au niveau des hôpitaux, ce qui débouchera sur des plans d'action régionaux dotés de mécanismes de surveillance et d'évaluation.
Le Maroc a réalisé d'importants progrès dans le domaine de la santé maternelle et néonatale, rappelle-t-on, précisant que le «Plan de santé 2025», établi pour renforcer ces acquis, a placé la santé maternelle et néonatale au cœur des priorités du ministère de la Santé, avec comme objectif de lutter contre la mortalité maternelle et néonatale et d'atteindre les objectifs du développement durable d'ici 2030.
En outre, ladite réunion a été consacrée à la présentation des résultats de l'enquête nationale d'évaluation de la qualité des soins et des services au niveau des maternités hospitalières et des services de néonatalogie au sein des 12 Centres hospitaliers régionaux (CHR) du Royaume entre octobre et décembre 2018.
Cette enquête nationale, lancée avec l'appui de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), concerne des niveaux d’analyse liés à l’équipement, aux ressources, aux professionnels de la santé, ainsi qu’aux services et soins dispensés dans les hôpitaux.
Cette étude a permis d’identifier les lacunes et les besoins pour y répondre et qui sont liés à trois axes stratégiques, à savoir l’organisation, la gestion et la prise en charge de la santé de la mère et des nouveau-nés. 

Libé
Lundi 24 Décembre 2018

Lu 1039 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com