Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un coup d’épée dans l’eau




La 28ème session ordinaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA a pris fin à Tripoli comme elle a commencé. C’est-à-dire sans résultats palpables hormis de laconiques  dépêches d’agences annonçant que les travaux initiés ont permis l’examen d’un certain nombre de questions relatives aux réalisations accomplies par l’Union sur les plans économique, culturel et social.
Les participants auraient également établi une évaluation des démarches effectives entreprises pour la relance d’une action unitaire qui est, d’ailleurs, au point mort depuis 20 ans pour ne pas dire depuis toujours puisque les objectifs que l’UMA s’est fixés lors de sa création en février 1989 n’ont toujours pas été traduits en réalités tangibles.
Pis, dans certains domaines il y a eu même une régression notable comme en témoigne la fermeture des frontières algéro-marocaines et ce qu’elle a induit comme atteintes au droit à la libre circulation des biens et des personnes, frustrations, frictions etc.
Le Maroc a, certes, toujours dénoncé cette situation et souhaité que la fraternité finisse par l’emporter. Il a aussi tendu la main à maintes reprises à ses voisins, espérant les voir privilégier les intérêts communs aux calculs étriqués de certains politiciens.
Son représentant aux travaux de cette session a d’ailleurs réitéré la disposition du Royaume et sa « détermination à œuvrer en commun, dans l’esprit de solidarité et de confiance, pour la dynamisation des instances de l’UMA sur la base d’une vision prospective claire, dans le respect de la souveraineté et de l’unité des Etats de la région et de leurs constantes et choix nationaux ».
Il y va de notre intérêt à tous puisque les défis qui s’imposent à notre région nous font obligation d’unir nos forces, de fédérer nos énergies et de mutualiser nos moyens d’action en vue d’initier un  développement socio-économique soutenu et harmonieux et de faire face comme il se doit aux effets de la mondialisation.

AHMED SAAIDI
Mardi 21 Avril 2009

Lu 824 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés