Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trois vols hebdomadaires relieront bientôt Essaouira et Casablanca




Royal Air Maroc reprendra ses activités dès septembre prochain à Essaouira en déclinaison de la stratégie de développement des services de transport aérien de la région Marrakech- Safi par le renforcement de la ligne Essaouira – Casablanca.
Trois vols hebdomadaires relieront à cet effet Mogador et Casablanca dès le 12 septembre 2017 conformément aux clauses de la convention tripartite signée le lundi 3 juillet 2017 dans le cadre de la session ordinaire du Conseil de la région Marrakech- Safi qui s’est tenue au siège de la province d’Essaouira.
Ladite convention d’une durée de deux ans et  d’une valeur de huit millions 175  mille dirhams est établie entre le Conseil de la région Marrakech – Safi (2.3 millions de DH), la direction générale des collectivités locales (2 millions 336 mille dirhams), et le ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique (3 millions 504 mille dirhams).
Ces financements subventionneront lesdits vols aériens en vue de résoudre le fameux problème de rentabilité de la ligne aérienne Casa-Essaouira. Un sérieux problème qui était à l’origine de la suspension de cette ligne par l’opérateur national quelques années auparavant.
Mohammed Malal, quatrième vice-président du conseil de la région de Marrakech- Safi, s’est réjoui de l’aboutissement de ce projet on ne peut plus vital pour la redynamisation de la destination d’Essaouira. Le problème du transport aérien a continué à frapper le secteur touristique à Mogador de plein fouet depuis plusieurs années, a tenu à préciser Mohammed Malal qui s’est dit très optimiste quant aux perspectives de l’activité touristique qui en profitera en termes d’accessibilité et d’attractivité.  Du côté des acteurs touristiques locaux, c’est silence radio. Ils ne communiquent aucunement sur ce projet, et y contribuent encore moins bien qu’ils en soient les premiers bénéficiaires !
Le directeur de l’aéroport d’Essaouira ne dispose toujours pas de la version officielle de la convention, tandis que  le président du conseil provincial et le délégué du ministère du Tourisme sont toujours  injoignables. Ces deux derniers ont un sérieux problème de communication à résoudre sachant qu’ils ne reprennent langue que dans le cadre d’activités occasionnelles. Hicham Jbari, maire d’Essaouira, s’est félicité de la signature de cette convention,  combien importante, surtout que les horaires des vols seront adaptés aux arrivées de nouveaux marchés ciblés par la ville. A noter que le conseil municipal d’Essaouira octroie au conseil provincial de tourisme une subvention annuelle de 400 mille dirhams afin de donner au secteur un nouveau souffle.

Lancement lundi des vols Casablanca-Al Hoceima et Tanger-Al Hoceima

Royal Air Maroc (RAM) lancera ce lundi deux nouveaux vols supplémentaires à destination d'Al Hoceima, à des prix compétitifs pour la relance touristique de cette destination.
Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre d'une série de mesures d'urgences initiées par le ministère de tutelle en partenariat avec la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima pour sauver la saison estivale actuelle à Al Hoceima et promouvoir le secteur touristique dans la ville et la région, concerne les vols Casablanca-Al Hoceima à 400 DH l’aller et Tanger-Al Hoceima, au prix de 300 DH l’aller.
Cette action vise à contribuer au désenclavement de la destination et sera complétée par d'autres mesures notamment l’allègement des taxes aéroportuaires, indique un communiqué du ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l'Economie sociale, parvenu récemment à la MAP. Et d'ajouter que d'autres actions sont en cours de finalisation avec les acteurs locaux pour le lancement d'une campagne de promotion visant à booster la destination d’Al Hoceima.

 

Abdelali Khallad
Vendredi 7 Juillet 2017

Lu 4071 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.