LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tour d'Europe des stades: Clasico de gala, Haaland à Anfield

Vendredi 14 Octobre 2022

Tour d'Europe des stades: Clasico de gala, Haaland à Anfield

L'Europe du football est à la fête ce week-end avec le clasico Real-Barcelone, une opposition de co-leaders avec Benzema et Lewandowski à l'affiche, et le déplacement à Liverpool de Manchester City porté par son inarrêtable buteur Erling Haaland.

Les quatre premiers de Bundesliga, l'Union Berlin (20 points), Fribourg (18 pts), le Bayern Munich et le Borussia Dortmund (16 pts), ont rendez-vous dimanche après-midi en clôture de la 10e journée.

A Berlin, l'inattendu leader reçoit une équipe du Borussia (17h30) portée par le match nul arraché à la dernière seconde contre le Bayern (2-2) et une qualification en 8es de finale de Ligue des champions qui lui tend les bras, après avoir tenu Séville (1-1) en échec mardi.

Mis en difficulté mercredi à Plzen en République tchèque (4-2), Munich recevra Fribourg (19h30) au lendemain de son assemblée générale annuelle, prévue samedi en soirée.

Déjà qualifiés pour les 8es de finale de C1, les Munichois ont un retard à combler en championnat, alors que le patron Oliver Kahn s'impatiente de ne pas voir le Bayern en tête au quart de la saison.

C'était LA date de la phase aller que tout le monde avait coché sur son calendrier: dimanche, pour la 11e journée, le champion en titre Manchester City ira défier Liverpool qui l'avait poussé dans ses derniers retranchements la saison passée.

Le début de saison raté des Reds, seulement dixièmes à treize longueurs des Citizens (deuxièmes), avec un match en moins cependant, enlève un peu de piquant à l'affiche. Avec sa défense affaiblie, difficile de voir Liverpool résister à la machine à buts Haaland, préservé en milieu de semaine en coupe d'Europe.

Dimanche, Manchester United (5e) et Newcastle (6e) offriront un choc entre ambitieux qui visent la Ligue des champions en fin de saison, à défaut d'être des candidats au titre. Le leader Arsenal se déplace à Leeds, 14e, qui reste sur deux points en cinq matches.

Tottenham (3e) accueille Everton samedi, Chelsea (4e) se déplace à Aston Villa dimanche.

Et revoici le clasico ! Le Real Madrid et le FC Barcelone, à égalité de points en tête du championnat, s'affrontent dimanche au Santiago-Bernabéu, dans un duel ayant retrouvé tout son éclat après les deux saisons ratées du club catalan.

Ce sera la première opposition directe entre Karim Benzema et Robert Lewandowski, deux des meilleurs avant-centres du championnat espagnol, à la veille de la cérémonie du Ballon d'Or qui pourrait consacrer le goleador français, lundi.

Les deux équipes arrivent empreintes de doutes: le Real a dû batailler pour accrocher le nul 1-1 face au Shakhtar Donetsk et sceller sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions mardi, tandis que le Barça garde un mince espoir de qualification après son nul épique 3-3 arraché face à l'Inter grâce à deux buts tardifs de Lewandowski.

La 9e journée de Liga sera également marquée par le choc de samedi soir entre l'Athletic Bilbao, surprenant 3e du classement, et l'Atlético Madrid un point derrière, qui sort d'un nul 0-0 mercredi contre Bruges en C1.

Quelques jours de "mise au vert", à l'isolement dans les installations du club, auront-ils suffi à la Juventus pour se remettre les idées à l'endroit ? Sonnés par leur défaite 2-0 contre le Maccabi Haïfa mardi, qui les met quasiment hors course pour les huitièmes de C1, les Bianconeri ont un rendez-vous bouillant au programme, samedi sur le terrain du Torino.

Du président Andrea Agnelli au moindre tifoso en passant par Massimiliano Allegri, entraîneur contesté mais confirmé, tous attendent une réaction de joueurs tétanisés contre le Maccabi comme le week-end dernier face à l'AC Milan (0-2).

Le Torino (10e, 11 pts) peut, en cas de succès, noircir un peu plus le tableau en dépassant son glorieux voisin (8e, 13 pts), de nouveau privé d'Angel Di Maria.

Dans le haut du classement, la Lazio Rome (3e) est sur une belle dynamique avec quatre victoires consécutives avant de se frotter dimanche à la rude Udinese (4e), équipe surprise du début de saison, invaincue depuis sa défaite contre l'AC Milan en ouverture du championnat.

Le leader Naples et son dauphin l'Atalanta Bergame essaieront de leur côté d'étirer leur invincibilité, tous deux à domicile respectivement contre Bologne (17e) et Sassuolo (9e).

 


Libé

Lu 417 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter