Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tenue à Rabat du Forum sur la sécurité en Afrique

Echanges fructueux sur les enjeux sécuritaires du continent africain




Tenue à Rabat du Forum sur la sécurité en Afrique
Près de 400 décideurs, experts et acteurs issus de 50 pays environ, se réunissent, depuis hier à Rabat au Maroc, pour échanger et réfléchir sur les enjeux sécuritaires du continent africain, à l'occasion de la 3ème édition du Forum sur la sécurité en Afrique.
Tenus sous le thème: «Redéfinir les axes de la coopération internationale face aux menaces du 21ème siècle », les travaux de ces assises devraient prendre fin aujourd’hui à Rabat.
Il s'agit d'une plate-forme d'échanges et de réflexions sur les enjeux sécuritaires du continent africain, dont l'édition 2018 devait s'atteler à faire le point des défis en matière de mutualisation des ressources, non sans lancer la réflexion sur les mécanismes de coopération existants et à développer concernant les problématiques dont celles de la migration et du développement économique, du cyber-terrorisme, de la e-réputation et du Big data extrémisme et lutte contre la radicalisation.
Au cours dudit rendez-vous du donner et du recevoir en matière de sécurité en Afrique et autres corollaires, les aspects sous-jacents, directement liés aux différentes thématiques, y sont développés. Notamment  «L'Afrique à l'horizon 2050, état des lieux», «Les risques d'un développement déséquilibré. Partages et transfert des compétences, des technologies et du savoir-faire ».
Les autres sous-thèmes qui y sont également développés ont trait à «L'Afrique, terrain de jeux idéal pour les cyber-terroristes», «Le danger des réseaux sociaux, du Dark Web pour les Etats et les entreprises», «Les moyens de protection technologiques, juridiques et structurels» et «Le constat des problématiques, les buts inavoués, la violence légitimée».
Précisons que le Forum sur la sécurité en Afrique est organisé par le think-tank Atlantis, en partenariat avec le Forum international des technologies de la sécurité. Le premier cité est un incubateur d'idées et un espace de partage d'expériences entre experts de la sécurité.
Atlantis est un centre de recherches et d'études géostratégiques, qui axe sa démarche sur la compréhension  et l'analyse des problématiques nouvelles impactant le monde et ayant un enjeu sécuritaire ainsi que sur les thématiques sociales, économiques et géostratégiques afférentes.
Le second (FITS) est une association à but non lucratif dont l'ambition est de contribuer au débat international sur les questions de technologie, sécurité et criminalité et de promouvoir le développement des innovations technologiques et des services liés à la sécurité.

Vendredi 23 Novembre 2018

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés