Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sous la pression de l'Inter, l'AC Milan reste insubmersible

Hakimi auteur d’un fort joli but


L' AC Milan, même sans Zlatan Ibrahimovic, même à dix, même sousla pression de l'Inter Milan, a vaillamment défendu dimanche son fauteuil de leader du Championnat d'Italie sur le terrain de Benevento (2-0), à trois jours de recevoir une Juventus (5e) relancée par son net succès contre l'Udinese (4-1). Derrière la lutte au sommet entre les Rossoneri (37 pts) et les Nerazzurri (36 pts), faciles vainqueurs deCrotone (6-2), laRoma s'accroche à sa troisième place (30 pts) grâce à une courte victoire sur la Sampdoria (1-0). Victoire également, et avec lamanière, pour Naples(4-1 àCagliari) et l'AtalantaBergame (5- 1 face à Sassuolo), lors d'un dimanche prolifique (33 buts en dix matches) après la mini-trêve de Noël. Le but d'avance des Rossoneri contre Benevento,sur un penalty de Franck Kessié (15e), ne pesait pas lourd après l'exclusion de Sandro Tonali (34e). MaisGianluigiDonnarumma amultiplié les interventions décisives.EtRafael Leao a doublé la mise en début de seconde période d'un astucieux lob que n'aurait pasrenié Ibrahimovic, absent sur blessure depuis la fin novembre. De quoi écoeurer le Benevento de l'ex-Milanais "Pippo" Inzaghi, qui a ensuite raté un penalty (61e). La jeune équipe de Stefano Pioli,sansTheo Hernandez (suspendu), est désormaisinvaincue depuis 27matches en championnat, à l'heure de tester ses ambitions contre la Juventus. "Ce ne sera pas un match décisif, ni un passage de témoin. Pourmoi, la Juve, l'Inter etNaplesrestent les plus forts", a évacué l'entraîneur. La Juventus, à défaut de tout maîtriser,s'est joliment relancée après sa défaite contre la Fiorentina (0-3). Cristiano Ronaldo, auteur de son sixième doublé de la saison en championnat (31e, 70e) et passeur pour FedericoChiesa (49e), y est encore pour beaucoup. Avec 14 buts, il conforte sa place de meilleur buteur. L'Udinese, avec un but refusé à 0-0, deux barres en seconde période et une réduction du score méritée sur la fin, a toutefois rappelé les fragilités du champion qui va rencontrer coup sur coup Milan, Sassuolo puis l'Inter. "Ça n'a pas été la meilleure Juve. On sortait d'une défaite et on a débuté trop craintivement", a reconnu Andrea Pirlo. Huitième victoire de rang pourl'Inter Milan, en "mission scudetto" faute de compétitions européennes au menu au printemps. Accrochée à la pause (2-2), l'Inters'en est de nouveau remise à son duo Romelu LukakuLautaro Martinez. Le Belge (un but) et l'Argentin (premiertriplé en SerieA)sont impliquéssur cinq des six buts. L’international marocain Achraf Hakimi a inscrit le 6e but des Nerrazzuri à la 87e minute, clôturant ainsi le festival de buts de son équipe. Face au promu calabrais, de nouveau lanterne rouge après le réveil du Torino (3-0) à Parme, l'Inter version 2021 a ressemblé furieusement au modèle 2020: une équipe offensivement impressionnante (meilleure artillerie de Serie A avec 40 buts) mais irrégulière, à l'image d'Arturo Vidal, coupable sur le penalty qui a permis à Crotone de revenir à 2-2. "Il doit travailler, tête basse, et pédaler. Personne n'a une place assurée à l'Inter", a prévenu Conte, après avoir remplacé à la mi-temps le Chilien de 33 ans. "Le calme est la vertu desforts", a répondu Vidal sur Instagram. Sous des trombes d'eau, un but d'Edin Dzeko a suffi au bonheur de la Roma, qui a longtemps buté sur une Sampdoria attentiste au stadio Olimpico. "L'équipe est plus équilibrée et a plus d'expérience que la saison dernière", s'est félicité Paulo Fonseca, entraîneurravi d'une équipe pas forcément attendue aussi haut. La Roma conserve deux points d'avance sur Naples, à l'affût aprèssa nette victoire à Cagliari (4-1). Le Napoli chipe la quatrième place à Sassuolo, qui s'est écroulé à Bergame (1-5) face à une Atalanta retrouvée aprèsson coup de mou de novembre. La "Dea" n'a plus son "Papu" Gomez, écarté parl'entraîneurGian PieroGasperini, mais a des jambes et des buteurs affûtés (doublé de Duvan Zapata, nouvelle entrée gagnante de Luis Muriel). Parmi les "européens",seule la Lazio (9e) a raté son début d'année, accrochée chez le relégable Genoa (1-1).

Libé
Lundi 4 Janvier 2021

Lu 252 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Classement FIFA: L’EN dans le Top 30

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS