Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sortie manquée du Raja à Ismaïlia

Jamal Sellami se dit confiant pour le match retour




Sortie manquée du Raja à Ismaïlia
Le Raja de Casablanca a été défait sur le score de 1 à 0, samedi loin de ses bases, par la formation égyptienne d’Al Ismaïli pour le compte de la demi-finale aller de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions.
Ce fut une confrontation d’un niveau moyen au cours de laquelle les Verts se sont montrés beaucoup plus entreprenants lors de la première période que leurs hôtes qui peinaient à produire du jeu. Sauf que les Casablancais, qui ont fait le déplacement avec un effectif décimé par des absences de taille, n’ont pu concrétiser leur domination pour que le first half se solde sur un nul blanc.
En seconde mi-temps, l’équipe d’Al Ismaïli, qui avait sorti aux tours précédents Al Jazira des Emirats Arabes Unis et Al Ittihad Al Iskandari d’Egypte, a pu rectifier le tir en portant le danger dans le camp rajaoui. Les efforts des locaux allaient être récompensés à la 52ème minute de jeu sur penalty transformé par le Tunisien Fakhreddine Ben Youssef.
Après l’ouverture du score, les partenaires du keeper Bouâmira, qui a remplacé Zniti suspendu, ont cherché l’égalisation mais ils ont buté sur un gardien de but adverse dans un grand jour.
La partie se solde sur une courte victoire du club égyptien, qui se rendra à Casablanca le 15 mars prochain avec ce léger avantage que les Casablancais tâcheront de surmonter. D’ailleurs, le coach des Verts, Jamal Sellami, s’est dit confiant à propos de cette seconde manche, indiquant dans une déclaration à la chaîne émiratie que l’équipe fera tout son possible en vue de décrocher son ticket pour la finale de cette coupe arabe qui aura lieu à Rabat.
A signaler que la deuxième demi-finale sera cent pour cent saoudienne avec comme acteurs les clubs de Chabab et d’Al Ittihad de Jeddah. La première équipe citée avait sorti les Irakiens de Chorta, alors que la seconde avait mis fin au parcours de l’Olympique de Safi après l’avoir surclassé samedi par 1 à 0 au stade Al Massira, sachant qu’au match aller à Jeddah, les Mesfiouis avaient forcé le nul, un partout.
Pour rappel, le vainqueur de l’édition 2019 de la Coupe arabe a été l’équipe tunisienne de l’Etoile du Sahel qui avait battu son homologue saoudienne d’Al Hilal par 2 buts à 1.

Mohamed Bouarab
Mardi 18 Février 2020

Lu 1458 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif