Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

"Slumdog Millionaire" rafle un nouveau prix à Hollywood




"Slumdog Millionaire" rafle un nouveau prix à Hollywood

"Slumdog Millionaire" a poursuivi sa tournée triomphale des récompenses hollywoodiennes en obtenant samedi, 15 jours avant les Oscars, le prix de l'adaptation remis par le syndicat des scénaristes (WGA), qui a aussi distingué "Harvey Milk" pour le scénario original.
Ecrit par Simon Beaufoy à partir du roman "Q&A" de Vikas Swarup, "Slumdog Millionaire" raconte le destin d'un pauvre habitant de Bombay (Inde) qui gagne contre toute attente à la version locale de "Qui veut gagner des millions". Il s'agit aussi d'une histoire d'amour sur fond d'un pays écartelé entre le Moyen-Age et le XXIe siècle.
Lors de la cérémonie annuelle de la WGA, organisée concomitamment à New York et Los Angeles, le film a triomphé de ses concurrents "L'étrange histoire de Benjamin Button", "Batman, le chevalier noir", "Doute" et "Frost/Nixon, l'heure de vérité". Dans la catégorie du scénario original, La WGA a récompensé "Harvey Milk", l'histoire du premier homosexuel déclaré à avoir été élu à un mandat politique aux Etats-Unis, plus précisément à San Francisco dans les années 1970. Signé Dustin Lance, "Harvey Milk" était opposé à "Vicky Cristina Barcelona", "The Visitor", "The Wrestler" et "Burn after reading".
Avec sa victoire de samedi soir, "Slumdog Millionaire" termine en beauté un parcours sans faute dans la perspective des Oscars du 22 février. Ces dernières semaines, l'oeuvre de Danny Boyle a déjà obtenu le trophée du meilleur film décerné par le syndicat des producteurs (PGA), du meilleur metteur en scène remis par le syndicat des réalisateurs (DGA) et de la meilleure distribution accordé par le syndicat des acteurs (SAG).
"Slumdog Millionaire", qui est nommé à dix reprises aux Oscars du 22 février, talonnant "Benjamin Button" qui a obtenu 13 sélections, a aussi régné sur les Golden Globes du 11 janvier, obtenant quatre récompenses dont celles du meilleur film et du meilleur réalisateur.
Mais plus que les Globes, les prix des syndicats professionnels de Hollywood sont considérés comme des indicateurs fiables dans la perspective des Oscars. Des membres de ces organisations font en effet partie du collège électoral de l'Académie des arts et des sciences du cinéma qui décide des vainqueurs dans la course aux statuettes dorées.


AFP
Mardi 10 Février 2009

Lu 132 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés