Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rabat et Manille coordonneront en vue de défendre leur intégrité territoriale et combattre les groupes séparatistes et extrémistes


Libé
Vendredi 18 Mars 2022


"Le Maroc et les Philippines coordonneront en vue de défendre leur intégrité territoriale et combattre les groupes séparatistes et extrémistes où qu’ils soient", a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.


M. Bourita, qui intervenait lors d'un point de presse conjoint avec son homologue philippin, Teodoro Locsin Jr., a indiqué que le Maroc et les Philippines partagent une vision convergente quant à la nécessité d'avoir des pays forts pour relever les défis économiques, sécuritaires et environnementaux auxquels le monde est confronté aujourd'hui, notant que les deux pays coordonneront en vue de défendre leur intégrité territoriale et lutter contre les groupes séparatistes et terroristes.


La lutte contre le séparatisme et le soutien à l'intégrité territoriale des Etats est une question fondamentale pour laquelle la communauté internationale doit se mobiliser, a-t-il insisté, ajoutant que le monde a aujourd'hui besoin d'Etats forts qui préservent leur intégrité territoriale et leur souveraineté nationale.


Faisant état d'un grand rapprochement entre les groupes séparatistes et les terroristes dans le monde et dans la région, M. Bourita a appelé la communauté internationale à être plus avertie par cette mutation que connaissent les groupes séparatistes et à affronter les défis inhérents de manière forte et coordonnée.


Le Maroc et les Philippines ont convenu de coordonner leurs positions au sein des organisations régionales et internationales pour lutter contre le rapprochement entre le séparatisme et le terrorisme, ainsi que pour faire face aux tentatives des pays dont "le fonds de commerce" est de porter atteinte à la stabilité en encourageant et en abritant des groupes terroristes et séparatistes.


M. Bourita a également salué la position des Philippines soutenant l'intégrité territoriale du Royaume, soulignant, à cet égard, que le Maroc perçoit de la même manière les questions d'intégrité territoriale et de souveraineté nationale de tous les pays, dont celle des Philippines, qui ont le droit de défendre leur intégrité territoriale ainsi que leur souveraineté nationale contre toute tentative séparatiste.


D'autre part, il a souligné que la visite du ministre philippin revêt un caractère historique, étant la première du genre au niveau bilatéral depuis l'établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et les Philippines, ajoutant que ce déplacement intervient dans le cadre de la vision de SM le Roi Mohammed VI pour la diversification des partenariats du Royaume et l'accès à des espaces diversifiés et différents.


M. Bourita a, dans ce sens, noté que ce pays est un acteur de premier plan dans le sud-est de l'Asie et peut, de ce fait, s'ériger en partenaire fort du Maroc dans cette région.


Cette visite a permis aux deux pays de parvenir à des consensus à plusieurs niveaux, a-t-il poursuivi, soutenant que les mécanismes de coopération et de concertation politiques vont s'activer de manière régulière le long de l'année pour coordonner les positions sur nombre de questions régionales et internationales.


Il a ainsi été convenu de développer les relations économiques au vu des larges perspectives que les deux pays ouvrent l'un pour l'autre dans leurs régions respectives, a fait valoir M.

Bourita, expliquant que les Philippines peuvent constituer une porte d'accès du Maroc pour une présence forte dans le cadre des liens avancés du Royaume avec l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), au même titre que le Maroc peut servir de porte d'entrée pour une présence économique soutenue des Philippines en Afrique.


Les partenariats forts entre les États dépendent moins de la proximité géographique que du partage des mêmes valeurs et intérêts ainsi que de la même vision vis-à-vis du monde, a insisté M. Bourita, affirmant que le Maroc et ce pays asiatique peuvent compter l'un sur l'autre.


M. Bourita a coprésidé, jeudi à Rabat, avec le ministre des Affaires étrangères des Philippines, Teodoro Locsin Jr., la 2ème session des consultations politiques Maroc-Philippines.


L'ambassade des Philippines a été inaugurée lors d’une cérémonie organisée, le même jour à Rabat, en présence de M. Locsin Jr., et de l’ambassadeur, directeur général des relations bilatérales au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Fouad Yazough. 




Lu 984 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p