Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 3000 génomes du Covid-19 analysés au Maroc




Plus de 3000  génomes du Covid-19 analysés au Maroc
Une première mondiale réalisée par la Faculté de médecine et de pharmacie et celle des sciences de Rabat, l'hôpital d’instruction militaire Mohammed V et l’Université Mohammed VI des sciences de la santé.
Dans une première internationale, des chercheurs marocains ont pu analyser plus de 3000 génomes du Covid-19 au niveau mondial, dans le cadre d'un projet national visant à déchiffrer son code présent au Maroc avec l'identification de plusieurs de ses caractéristiques à la lumière de la crise sanitaire du nouveau coronavirus.
L'étude est menée par une Coalition constituée des chercheurs du Laboratoire de biotechnologie médicale de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, de la Faculté des sciences de Rabat, du Pôle des urgences médico-chirurgicales de l'hôpital d’instruction militaire Mohammed V et de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé.
Les travaux de cette étude disponible sur la plateforme preprint: (https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.05.03.074567v1), ont permis de déterminer la répartition géographique des génomes du virus dans plus de 58 pays, décrivant la diversité génétique, l'évolution du virus et les changements génétiques les plus importants dans son génome permettant l’identification de mutations les plus pertinentes, indique le Laboratoire de biotechnologie médicale de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat dans un communiqué.
Les résultats permettront de meilleures stratégies pour confronter la propagation du virus et améliorer les possibilités de prise en charge de la pathologie du Covid-19.
Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du grand projet Genoma (www.Genoma.ma), du laboratoire MedBiotech visant à créer une plateforme nationale d'analyse des séquences de tous les génomes marocains, tels que le génome de référence humain marocain et les génomes des bactéries et virus issus d'échantillons marocains disponibles au niveau national ou sur les banques de données internationales, conclut le communiqué.

Brèves

Aides  

Le Conseil de la région de Dakhla-Oued Eddahab poursuit les opérations de distribution des aides alimentaires au profit des familles nécessiteuses, dans la foulée de l'élan de solidarité national visant à réduire les impacts socioéconomiques de la pandémie du coronavirus (Covid-19).
Cette action humanitaire a ciblé jusqu’à présent environ 21.050 ménages dans la région, dont les marins pêcheurs résidant dans des villages de pêche (340), les ressortissants subsahariens installés à Dakhla (382) et les habitants du Centre d’Aousserd (230).
Supervisée par les autorités locales, cette opération ayant profité à de nombreuses familles, avec une prééminence pour les couches les plus démunies, s’est déroulée dans de bonnes conditions et dans le respect strict des mesures et dispositifs mis en place dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Violences
 

Le Parquet près le tribunal de première instance de Chefchaouen a annoncé la mise en place d'une plateforme électronique pour recueillir les plaintes à distance liées à la violence faite aux femmes.
La création de cette plateforme numérique s'inscrit dans le sillage des mesures préventives adoptées pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), a indiqué un communiqué du procureur du Roi près le tribunal de première instance de Chefchaouen.
Accessible via le lien (http://www.pmp.ma:85/index.php?tr=264), cette plateforme traduit l'importance qu'accorde le Parquet près le tribunal de première instance de Chefchaouen à la lutte contre la violence faite aux femmes, a précisé le communiqué. 

Lundi 18 Mai 2020

Lu 589 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif