Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plein feux sur l’agriculture néerlandaise : Les Pays-Bas sont à l’honneur de l’édition 2018 du SIAM




Plein feux sur l’agriculture néerlandaise : Les Pays-Bas sont à l’honneur de l’édition 2018 du SIAM
La 13è édition du SIAM met les Pays-Bas à l’honneur. Le choix des Pays-Bas en tant qu’invité d’honneur n’est pas fortuit. Ce pays est en fait une superpuissance agricole et un partenaire d’envergure mondiale du Maroc dans le secteur agricole.
A la pointe de la technologie et de la recherche agronomique et alimentaire, les Pays-Bas sont le 2è exportateur agricole et agroalimentaire du monde derrière les Etats-Unis. Ce pays est également un des trois plus grands exportateurs des fruits et légumes dans le monde, rapporte la MAP.
Bien qu’ils comptent parmi les pays les plus petits de l’Union européenne en terme de superficie, et malgré une surface limitée en terres agricoles (1,87 million d’hectares), les Pays-Bas présentent une production relativement importante, à la faveur d’une agriculture très intensive et hautement mécanisée.
Les produits agricoles représentent 20% des exportations totales du pays. Et près de 80% des exportations agricoles des Pays-Bas sont destinées au marché européen essentiellement à l’Allemagne et au Royaume-Uni.
Les principales filières d’exportations agroalimentaires sont les produits de l’horticulture, la viande, les produits laitiers et les fruits et les légumes issus notamment de la culture sous serre.
Les Pays-Bas tablent sur l’industrie agroalimentaire pour développer leurs exportations. Aujourd’hui cette importante branche de l’économie néerlandaise emploie 1 personne sur 6 et représente environ 21% du chiffre d’affaires total généré par le secteur industriel du pays.
Ce pays focalise son attention sur deux principaux types d’industries agroalimentaires : la transformation des matières premières d’origine locale, notamment les produits laitiers et la viande ainsi que le traitement des matières premières d’origine étrangère, à savoir les denrées pour l’alimentation animale, les oléagineux, les fruits et des produits comme le cacao, le café et le thé.
Le secteur agricole aux Pays-Bas se démarque également par une productivité agricole parmi les plus élevées à l’échelle internationale. La superficie relativement réduite du pays est compensée par des investissements considérables en matière d’innovation ainsi que par une utilisation efficiente des ressources pour assurer une production intensive mais durable.
L’an dernier, les Pays-Bas ont exporté 91,7 milliards d’euros de produits agricoles, un nouveau record par rapport à celui de 2016 (85,5 milliards d’euros).
Les Pays-Bas ont également exporté durant cette année d’autres biens liés à l’amont agricole, notamment des machines, équipements et technologies pour une valeur avoisinant 9,1 milliards d’euros.
Au niveau national, le secteur agroalimentaire représente 10% de l’économie néerlandaise, fournit 10% des emplois directs et indirects et compte quatre entreprises au Top 30 mondial des sociétés agroalimentaires les plus performantes.
Les Pays-Bas disposent aussi d’un réseau agro-logistique très sophistiqué. Et c’est là justement une autre raison qui explique le choix des organisateurs pour ce pays en tant qu’invité d’honneur. Cette édition sera axée en fait sur la “logistique et les marchés agricoles”, une thématique qui s’impose aujourd’hui avec force aux professionnels face à des consommateurs de plus en exigeants.
Bénéficiant de leur position géographique comme porte d’entrée commerciale de l’Europe, les Pays-Bas ont développé un réseau très élaboré de transport et logistique. Le port de Rotterdam est la première place portuaire européenne avec 416 millions de tonnes de marchandises transbordées en 2017.
Pour ce qui est de la politique agricole des Pays-Bas, l’horticulture et l’agroalimentaire occupent une place centrale au sein de celle-ci. Ces deux filières figurent également parmi les neuf secteurs économiques prioritaires du pays.
Contrairement à un bon nombre de pays européens, la politique agricole des Pays-Bas prône une plus grande orientation de l’agriculture vers le marché et mise sur l’innovation et l’entrepreneuriat pour en assurer la durabilité.
Compte tenu de l’importance de ce secteur pour le Maroc et les Pays-Bas, la coopération agricole ne cesse de se renforcer entre les deux pays. Les filières de l’horticulture couverte et la production laitière, où les Pays-Bas occupent une position de leader mondial, font l’objet de deux projets de coopération.
En participant pour la quatrième année consécutive au SIAM avec un pavillon qui rassemble plusieurs entreprises pionnières en matière de développement durable de l’agriculture, les Pays-Bas témoignent encore une fois de leur volonté de partager leur expertise reconnue dans le secteur agroalimentaire et de renforcer les relations de partenariat avec le Maroc dans ce domaine.

Mardi 24 Avril 2018

Lu 255 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés