Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

"Paris-Dakar no oil" fait escale à Essaouira




"Paris-Dakar no oil" fait escale à Essaouira

La ville d'Essaouira s'apprête à accueillir aujourd'hui Xavier Van der Stappen, ethnographe, reporter, auteur, conférencier, spécialiste de l’Afrique, qui s'est lancé dans une aventure écocitoyenne en reprenant l’itinéraire du Rallye Paris – Dakar sans consommer une seule goutte de carburant, en se déplaçant au moyen d'un  kart à voile, un kayak à voile et un Veah (véhicule électrique à assistance humaine). Cette démarche qui cherche à promouvoir d'autres formes de mobilité, adresse un message aux décideurs des pays du Sud sur l'importance d’adopter des énergies renouvelables pour atteindre l'autonomie énergétique.
Le point de départ de ce voyage était en  Belgique le 03 février 2009. Il va durer trois mois pour prendre fin à Bruxelles le 27 avril 2009, après avoir parcouru  la France, l’Espagne, le Maroc (Tanger, Salé, Essaouira, Agadir, Tarfaya et Laâyoune), la Mauritanie, le Sénégal et la Guinée-Bissau.  Le retour se fera en remontant les côtes. Le voyage de Tanger à Dakar se déroulera en kart à voile et en vélo couché. Arrivé sur place, l’approche de terrain en Guinée-Bissau se fera en kayak à voile. Le retour de Dakar vers Paris et Bruxelles se fera à bord d’un Veah.
Celui-ci sera visible à Bruxelles durant l’année après le retour afin de promouvoir une nouvelle forme de mobilité urbaine.
C'était en  2004, à Gibraltar, quand Xavier Van der Stappen , 47 ans, ethnographe et concepteur d'expositions, auteur d'une dizaine d'ouvrages sur les ethnies africaines et leurs connaissances de l'environnement, avait  débuté le tour de l’Afrique en kayak de mer, longeant, à la pagaie, les côtes du Maroc, de la Mauritanie et du Sénégal. Arrivé en 2005 au Sénégal, il travaille 2 années sur les enjeux sociaux, économiques et environnementaux liés à l’exploitation de la mer. En 2008, il présente simultanément à Paris et à Dakar une exposition de sensibilisation sur le sujet.
L’exposition « Sénégal, l’Homme et la Mer » sera visitée par près de 100.000 personnes. Au Sénégal, cette exposition effectue une tournée dans les lycées du pays. Fort de cette expérience, en novembre 2008, Xavier présente, à Dakar, une exposition d’anticipation : « Dakar 2040 », le portrait d’une ville adoptant les énergies renouvelables et de nouvelles technologies, en tenant compte des changements climatiques.
Un accueil des plus chaleureux sera réservé à  Xavier Van der Stappen par le Rotary Club à Essaouira, avec  au programme, une tournée dans la ville, une conférence de presse à Dar Souiri et projection d'une vidéo qui retrace son voyage en kayak de mer de Gibraltar au Sénégal.


Abdelali Khallad
Mardi 10 Février 2009

Lu 713 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés