Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nette progression des ventes de voitures neuves au premier semestre

94.025 unités vendues, soit une hausse de 16,4% par rapport à 2019 et 105,1% en comparaison avec 2020


Libé
Dimanche 11 Juillet 2021

Nette progression des ventes de voitures neuves au premier semestre
Le marché du neuf se porte mieux. Il reprend du poil de la bête, selon les derniers chiffres de l'Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM) qui font état d’une nette hausse des ventes de voitures neuves au premier semestre 2021.

Au premier trimestre 2021, les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 105,1% par rapport à la même période de 2020 et 16,4% par rapport au premier semestre 2019. Les ventes ont ainsi atteint 94.025 unités, dépassant de 4% le nombre d’unités vendues au premier trimestre 2018, selon l’organisation professionnelle qui souligne le maintien du rythme de croissance au premier trimestre.

Après une année 2020 peu reluisante, ces chiffres viennent confirmer la reprise du marché automobile marocain qui profite d’un effet de rattrapage (après le confinement total du deuxième trimestre 2020), du retour du crédit gratuit et de la volonté des Marocains de se faire plaisir.

Avec 83.145 unités, les ventes des voitures particulières (VP) se sont inscrites en hausse de 14,7% par rapport au premier semestre 2019 (72.510 unités) et de 108,3% par rapport à la même période de 2020 (39.907 unités).

Dans ce segment, la marque Dacia reste en tête du podium avec 29,6% de part de marché (24.570 unités). Elle est suivie par Renault avec 14,4% (11.954), Hyundai (7,7% ; 6.425), Peugeot (6,9% ; 5.705) et Opel (4,9% ; 4.094).

Il est à préciser que ce classement est impacté par les disponibilités des stocks et que les  marques Opel et Skoda (3,1% ; 2553 unités) marquent une belle performance au cours de ce premier semestre, en gagnant respectivement 3 et 5 places.

Selon la répartition par ville, bien qu’elle demeure le principal marché des VP, Casablanca connaît la plus faible croissance positive (1,8% par rapport à 2019) par rapport aux autres villes  du Royaume.

Dans ce segment, il ressort que depuis 2020, Agadir devient la troisième ville du Maroc devant Marrakech et creuse l’écart en 2021. Fortement impactée par la crise de la Covid, la cité ocre est en retrait de 1,9%, alors que Tanger et Kénitra affichent de très forts taux de croissance sous l’impulsion des pôles industriels, fait savoir l’Association.

Poussé par le transport de marchandises, le segment VUL confirme de son côté sa dynamique de croissance en atteignant 10.880 unités. Moins impacté en 2020, ce marché connaît une progression générale de 83,4% et de 32% respectivement par rapport à 2020 (5.934 unités) et  2019 (8.225 unités).

Il est à noter que la marque DFSK reste en tête du podium des véhicules utilitaires légers avec 19,6% de part de marché (2.137 unités vendues). Elle est suivie par Renault (12,8% ; 1.396), Dacia (11,4% ; 1.244), Ford (10,5% ; 1.144) et Mitsubishi (9,8% ; 1.064).

Relevant également qu’avec un secteur touristique toujours fortement impacté et malgré une bonne tenue du « transport de personnel », le segment des minibus connaît un recul de 6,3% par rapport à 2019. Tandis que celui des pick up poursuit sa croissance avec une progression de 82,8% par rapport à 2019, une évolution poussée aussi par le Small P/U.
De son côté, le SUV renforce sa position de premier segment du marché avec 30% de part de marché. Il gagne 4 points de part de marché par rapport à 2019.

Au premier semestre 2021, bien que toujours modérée (1,4% du marché), on retiendra par ailleurs que le marché des véhicules à énergie alternative croît fortement en raison d’une offre hybride de plus en plus importante, constate l’AIVAM.

Quant au Premium, les chiffres publiés par l’Association montrent qu’il « revient à un trend de croissance plus soutenu que le marché généraliste ». Si ce segment progresse de 26% par rapport à 2019, il sied de noter que ses performances sont impactées par les situations de disponibilité des stocks.

D’après la même source, la marque Audi prend la tête du classement des ventes avec un volume quasiment doublé par rapport à 2019 (24,0% ; 1892 unités). Elle est suivie par BMX qui garde sa place avec 22,1% (1.746), Mercedes-Benz qui perd deux places (17,8% ; 1.404), Jeep (13,3% ; 1.048) et Volvo qui gagne une place (7,6% ; 603).

Alain Bouithy


Lu 1418 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS