Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mustapha Seddiki : Il est temps d’écouter la voix de la raison




Mustapha Seddiki : Il est temps d’écouter la voix de la raison
Mustapha Seddiki est infirmier spécialisé dans l’anesthésie et la réanimation. Il est actuellement chef de l’unité d’isolement Covid-19 au CHP Sidi Mohammed Ben Abdellah à Essaouira. Il accompagne les malades dans leur lutte quotidienne contre le virus.
Il loge dans un hôtel, loin de sa petite famille afin de lui épargner le risque de contamination. Il se réveille à 7h du matin pour rejoindre l’hôpital avec son staff réparti en deux équipes : la première chargée des cas confirmés et la deuxième des cas suspects. Après passation des dossiers et des consignes avec l’équipe de garde, il entame le contact avec les cas pris en charge dans l’unité d’isolement selon un protocole rigoureux dont l’objectif est d’éviter la propagation du virus en dehors de la structure sanitaire.
Mustapha Seddiki entretient des relations humaines très profondes avec les cas qu’il prend en charge notamment le patient qui a malheureusement rendu l’âme.
Avec beaucoup de fierté, il met l’accent sur le civisme et l’abnégation de ses collègues qui n’ont pas hésité à se porter volontaires pour l’accompagner dans la mission qui lui a été assignée, sachant qu’ils ont tous des familles qu’ils ne verront qu’après la fin du confinement ou qu’ils ne verront peut-être jamais…
Dès le premier contact avec ses patients, il veille à établir avec eux des relations basées sur la confiance et la franchise. Il leur fournit son numéro de téléphone pour qu’ils puissent le joindre à tout moment.
Mustapha Seddiki n’arrive pas à décrire la joie du staff médical lorsqu’un cas suspect est déclaré négatif, ou qu’un cas confirmé se rétablit. Par contre, sa tristesse fut énorme suite à la mort du premier patient contaminé. « C’était un homme coopératif et formidable, je prie pour son âme », déclare-t-il.
Mustapha Seddiki fut l’un des premiers à avoir décidé de s’installer à l’hôtel. Depuis le début du confinement, il n’a vu son père, sa femme et sa fille qu’une seule fois.
  Mustapha Seddiki appelle les habitants de la province à appliquer fermement les consignes des autorités locales et sanitaires.
Selon lui, il est temps d’écouter la voix de la raison car toute la société pourrait payer le prix des actes irresponsables de certains. « Restez chez vous, on est là pour vous ! », conclut-il.

A.K
Vendredi 10 Avril 2020

Lu 754 fois


1.Posté par Covid 19 le 09/04/2020 20:48
Bravo Mustapha et merci pour tous ceux qui aident à combattre le coronavirus
Dit lui: tle3 Awa la garde
Et merci

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif