Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Médecins et pharmaciens se donnent la main




Médecins et pharmaciens se donnent la main
Le conseil national de l'Ordre des médecins et le conseil national de l’Ordre des pharmaciens ont décidé d’adopter une proposition visant à ce que les médecins appliquent la consultation médicale à distance en concertation avec les pharmaciens, notamment en ce qui concerne les cas médicaux qui exigent cela durant cette conjoncture exceptionnelle.
Selon un communiqué conjoint, les deux conseils d’Ordre ont souligné que cette décision a été prise parce que les citoyens trouvent des difficultés à se déplacer à cause de l’application du confinement sanitaire, affirmant que les secteurs médical et pharmaceutique s’engagent aux efforts nationaux pour faire face à cette crise sanitaire.
Ils ont également mis l’accent sur la volonté des médecins et des pharmaciens de veiller à fournir d’une façon permanente des services médicaux de qualité.
Les deux conseils d’Ordre ont également salué les efforts consentis par l’ensemble du corps médical pour lutter contre le Covid-19, ainsi que  les citoyens qui apportent un soutien à ce corps.
Il y a lieu de signaler que ce communiqué a été signé par le président du conseil de l’Ordre des médecins, le docteur Boubakri Mohamadine et par le président du conseil de l’Ordre des pharmaciens, le docteur Hamza Guedira.

Samedi 11 Avril 2020

Lu 844 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Novembre 2020 - 17:00 140.250 élèves du privé ont basculé vers le public

Dimanche 1 Novembre 2020 - 20:24 Une nouvelle génération de titres de séjour