Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les perspectives économiques mondiales commencent à s’éclaircir

Une reprise inégale et subordonnée à l’efficacité des mesures de santé publique et de l’aide publique, selon l’OCDE


Alain Bouithy
Mercredi 2 Juin 2021

Les perspectives économiques mondiales s’éclaircissent, indique l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dans un récent rapport. L’organisation relève toutefois une divergence des performances entre les pays membres.

«Les perspectives de l’économie mondiale se sont éclaircies, mais il ne s’agit pas d’une reprise ordinaire. Celle-ci devrait rester inégale et dépendre de l’efficacité des programmes de vaccination et des politiques de santé publique», souligne l’OCDE dans ses dernières Perspectives économiques de mai.

Parmi les facteurs expliquant ces disparités, l’organisation cite dans son rapport : les stratégies de santé publique, la rapidité des campagnes vaccinales et les mesures de relance budgétaire et monétaire, ainsi que l’importance relative des secteurs durement touchés comme le tourisme.

Dans ses Perspectives économiques, l’OCDE note une reprise beaucoup plus rapide dans certains pays que dans d’autres.En effet,si la Corée et les Etats-Unis retrouvent les niveaux de revenu par habitant pré-pandémiques après 18 mois environ, le rapport indique que l’Europe devrait mettre, en grande partie, près de 3 années à se redresser. Tout comme au Mexique et en Afrique du Sud où ce processus pourrait prendre de 3 à 5 ans.

Subordonnée à l’efficacité des mesures de santé publique et de l’aide publique, la reprise restera inégale et ne sera pas à l’abri de nouveaux revers «tant qu’une proportion importante de la population mondiale n’est pas vaccinée et que le risque de nouvelles vagues subsiste», affirme l’organisation. A ce propos, comme pour souligner le lien entre la vaccination et la reprise économique, l’OCDE rappelle que «les pays qui ont vacciné rapidement leur population contre la Covid-19 et qui réussissent à maîtriser les contaminations grâce à des stratégies de santé publique efficaces voient leur économie se relever plus vite». Preuve de l’efficacité de ces campagnes, les offres d’emplois se multiplient aux Etats-Unis, notamment dans des secteurs comme le tourisme, fait savoir l’organisation. L’OCDE estime, cependant, que «le maintien de certaines restrictions ciblées concernant les déplacements et l’activité pourrait demeurer nécessaire, en particulier pour ce qui est des voyages internationaux».

Dans son analyse, elle prend toutefois le soin de prévenir : «Cela va peser sur les perspectives d’une reprise complète dans tous les pays, même ceux où les campagnes de vaccination se déroulent rapidement et où les taux de contamination sont faibles», assure-t-elle. A propos des plans de relance, l’organisation explique qu’ils aident à stimuler la demande dans nombre d’économies avancées et note que «les entreprises s’adaptent de mieux en mieux aux restrictions visant à mettre fin à la propagation du virus». Mais attention ! L’OCDE prévient que la reprise économique sera modeste ailleurs, «notamment dans beaucoup d’économies de marché émergentes dans lesquelles l’accès aux vaccins et l’ampleur du soutien public sont limités». Il est important de noter ici que les projections de croissance économique des grandes économies mondiales ont été revues à la hausse dans ce dernier rapport de l’OCDE.

Compte tenu de nouvelles données, «l’organisation table maintenant sur une croissance de 5.8% du PIB mondial pour cette année (contre 4.2% en décembre dernier), à la faveur d’une reprise tirée par le plan de relance public des Etats-Unis, et de 4.4% en 2022 (contre 3.7% en décembre)».

Si les indicateurs tendent à montrer que l’économie mondiale a désormais retrouvé ses niveaux d’activité d’avant la pandémie, l’organisation estime cependant que «le revenu réel mondial sera malgré cela, fin 2022, toujours inférieur d’environ 3.000 milliards USD à ce qu’il aurait été en l’absence de crise».

Quoi qu’il en soit, l’OCDE exhorte les gouvernements à mobiliser toutes les ressources nécessaires pour accélérer la vaccination à l’échelle planétaire. L’organisation internationale estime en outre nécessaire d’«investir dans la transformation numérique et verte, et de maintenir une aide au revenu ciblée pour les personnes et les entreprises jusqu’à ce que les économies retrouvent leur pleine capacité». 

Alain Bouithy


Lu 416 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS