Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les opérateurs touristiques en conclave à Essaouira

Booster la destination et renforcer son attractivité touristique


Abdelali Khallad
Mercredi 25 Septembre 2019

A l’initiative du Conseil provincial du tourisme à Essaouira, les opérateurs touristiques ont été en conclave le 17 septembre courant dans le cadre d’une journée de communication.
Booster la destination Essaouira et renforcer son attractivité touristique dans l’optique de boucler l’année 2019, avec des indicateurs et des performances au vert, et préparer une nouvelle année riche en réalisations, tels étaient les objectifs de cette journée inaugurée par Adil El Malki, gouverneur d’Essaouira, qui a lancé  une invitation à la franchise entre les différents intervenants en vue d’aboutir à la résolution des problèmes.
Adil El Malki qui s’est félicité des potentialités littorales que recèle Mogador, la plage d’Essaouira notamment, a  mis le point sur le problème de l’occupation abusive de l’espace public maritime tout en affirmant l’application rigoureuse de la loi en vue de mettre fin à ce fléau qui ternit l’image de la ville. L’informel, le classement des établissements touristiques et  la fraude fiscale ont été évoqués par le gouverneur d’Essaouira qui a pointé du doigt les vrais maux du secteur touristique à Essaouira.
« Nous disposons de tous les moyens pour développer un nouveau modèle au niveau de la province», a tenu à préciser le gouverneur d’Essaouira  qui a donné  un aperçu détaillé sur le programme de gestion et de valorisation de la plage d’Essaouira, en tant que site stratégique tout en exprimant son ambition de  généraliser cette expérience à d’autres plages de la province.
Redwanne Khanne, président du CPTE, s’est attaqué à la question du transport aérien en annonçant, à cet effet, l’ouverture prochaine de nouvelles lignes qui boosteront la destination, laquelle, selon les statistiques du CPTE, a connu une  hausse de 8% en termes de nuitées, et de 9% en termes d’arrivées dans les établissements d’hébergement touristique  durant les huit premiers mois de 2019.
M. Khanne a mis l’accent sur les efforts déployés par les différents intervenants nationaux, régionaux et locaux en vue de  booster la destination Essaouira et lui permettre de jouer un rôle important dans la dynamique touristique que connaît le Maroc.
Le président du CPTE a invité l’ensemble des opérateurs à s’inscrire dans cette dynamique de développement enclenchée au niveau provincial, et à tirer profit des opportunités qu’offre le Maroc via l’ouverture de nouvelles liaisons aériennes reliant Casablanca à plusieurs villes américaines et asiatiques.
Mouhcine Chafaï El Alaoui, délégué provincial du ministère du Tourisme, a présenté un exposé détaillé sur les principaux indicateurs reflétant les réalisations du secteur au titre de la période janvier-août 2019, tout en mettant en relief  les différentes potentialités culturelles, naturelles, architecturales, historiques de la province d’Essaouira.
Pour le délégué provincial du ministère du Tourisme, c’est l’heure de la mobilisation et de l’engagement effectif de l’ensemble des acteurs, les professionnels du secteur notamment, en vue de booster la destination.
 Réagissant  à plusieurs interventions qui ont mis le point sur  l’environnement du secteur du tourisme,  Tarik Ottmani, vice-président du Conseil communal d’Essaouira, a mis en avant l’ensemble des efforts déployés par la commune  en vue d’améliorer  le cadre de vie qu’offre la ville notamment l’assainissement, la salubrité, l’éclairage public, entre autres.
Il a, à ce propos, rappelé le Programme complémentaire de réhabilitation et de mise à niveau de la Médina d’Essaouira, d’un montant de 300 millions de DH dont la convention-cadre a été signée devant le Souverain, et qui permettra le renforcement de  l’attractivité de la ville  et la préservation et la valorisation de son patrimoine séculaire.
Selon les chiffres de la délégation provinciale du tourisme d’Essaouira, 358.097 nuitées ont été enregistrées entre janvier et août derniers, contre 332.676 nuitées durant la même période de l'année écoulée. La ville d'Essaouira a ainsi enregistré durant les huit premiers mois de l'année 2019 153.693 arrivées contre 140.816 durant la même période de 2018.
La plupart des établissements touristiques de la ville ont enregistré des hausses en termes de nuitées, à savoir les hôtels 5 étoiles (11%), les résidences hôtelières (32%), les hôtels 3 étoiles (22%), les maisons d'hôtes (2%) et les hôtels 2 et une étoile (5%). Les hôtels 5 étoiles et les maisons d'hôtes cumulent à eux seuls plus de 60% du total des nuitées enregistrées à Essaouira durant les huit premiers mois de l'année en cours.
Pour le mois d'août 2019, le nombre des nuitées enregistrées dans les hôtels classés de la cité des Alizés a atteint 69.201, soit une hausse de 6% par rapport au même mois de l'année précédente, alors que celui des arrivées s'est chiffré à 25.828, soit une augmentation de 7% en comparaison avec le mois d'août 2018.
Quant aux infrastructures touristiques, Essaouira compte 149 établissements d'hébergement touristique classés, soit une capacité litière totale de 6.000 lits, 28 restaurants classés, 3 agences de voyages, 31 agences de transport touristique (175 véhicules), et 42 accompagnateurs et guides de tourisme.
La journée a été couronnée par la constitution de cinq commissions thématiques qui se pencheront sur les questions de l’informel, du marketing et du développement et d’organisation, entre autres.


Lu 1409 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS