Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les lois électorales doivent constituer une étape positive dans le processus démocratique de notre pays

Choukrane Amam au nom du Groupe socialiste





Notre pays, qui est en passe de réussir la campagne nationale de vaccination, a besoin aujourd'hui de doses d'espoir et de discours réaliste

Les lois électorales doivent constituer une étape positive dans le processus démocratique de notre pays
Le Groupe socialiste à la Chambre des représentants a souligné que les projets de lois électorales constituent une nouvelle étape positive dans le processus démocratique dans notre pays et répondent aux revendications du parti et à celles de la société, en ce qui concerne le renforcement de la présence des femmes au sein des institutions élues et du rôle des partis politiques, entre autres réformes.

Le président du Groupe socialiste, Choukrane Amam, a, en effet, expliqué dans son intervention, vendredi soir, lors de la séance plénière consacrée à l'examen et au vote des projets de lois électorales, que le pari principal dans toute échéance électorale est l'engagement citoyen dans le processus électoral et la lutte contre l’absentéisme politique, ajoutant que la démocratie est une culture et un espace dans lesquels doivent forcément prévaloir la loi et les droits de l'Homme. Il a également souligné que les lois électorales doivent être constamment évaluées afin de permettre de mettre en place de nouvelles règles juridiques qui seraient à même de surmonter les problèmes existants et d'y apporter les réponses adéquates.

Le président du Groupe socialiste a mis l’accent sur la nécessité d'aller vers les prochaines échéances avec responsabilité dans le discours de manière à œuvrer pour que le débat soit basé sur des programmes et des priorités et non pas sur l’insulte et le dénigrement des personnes, expliquant que la démocratie est une méthode renouvelée en fonction du développement de la société, ce qui exige humilité, dévouement et un grand effort de réflexion.

Saluant le dynamisme que le Maroc connaît à tous les niveaux, malgré les répercussions de la pandémie deCovid-19,ChoukraneAmamn’a pas manqué de rappeler que notre pays, qui est en passe de réussir la campagne nationale de vaccination, a besoin aujourd'hui de bonnes doses d'espoir et de discours réaliste. Il faut, cependant, se garder de sous-estimer le rôle des partis politiques notamment ceux qui, à l’instar de l’USFP, remplissent leur rôle dans l'encadrement politique des citoyens, la participation à l’édification de la démocratie et à la défense des intérêts de la nation.

H.T

Libé
Dimanche 7 Mars 2021

Lu 227 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.