Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le relatif redressement du marché du travail en 2021 en deçà des attentes

Une performance insuffisante pour compenser les pertes enregistrées un an auparavant, selon Bank Al-Maghrib


Libé
Mercredi 3 Août 2022

Le relatif redressement du marché du travail en 2021 en deçà des attentes
Le marché du travail a opéré un relatif redressement au terme de l’année 2021, après une sensible dégradation en 2020, marqué par la création nette de 230 mille emplois, selon Bank Al-Maghrib.

Mais en dépit de cette performance, l’évolution du marché du travail « reste bien insuffisante pour compenser les pertes enregistrées un an auparavant et en deçà des attentes au regard de l’ampleur du rebond de l’économie nationale », a estimé la Banque centrale dans son rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière -exercice 2021.
Dans ce rapport, présenté samedi dernier à Sa Majesté le Roi, Bank Al-Maghrib a toutefois noté que 309 mille demandeurs d’emploi ont en parallèle intégré le marché du travail, soit le nombre le plus élevé depuis 2004.
Comme le souligne  l’institution publique dans ce document, cela s’est traduit par une importante hausse du taux d’activité, laquelle a concerné exclusivement les femmes avec une amélioration d’un point de pourcentage à 20,9%.
C’est dans ces conditions que le taux de chômage s’est accru de 0,4 point à 12,3% globalement, a noté Bank Al-Maghrib faisant toutefois état d’une aggravation prononcée parmi les jeunes citadins de 15 à 24 ans dont près de la moitié a été sans emploi.
Bien qu’il ait le plus pâti des restrictions sanitaires, le secteur des services a créé 115 mille postes contre une diminution de 107 mille en 2020 ; tandis qu’il a été observé une augmentation de 71 mille emplois dans le BTP, après un recul de 9 mille.
Mais ce qu'il est important de constater, c'est qu’« en dépit de la très bonne campagne agricole 2020/2021, les créations dans l’agriculture se sont limitées à 68 mille contre une perte de 273 mille, tandis que dans l’industrie y compris l’artisanat, la baisse du volume d’emplois se poursuit avec un repli de 19 mille après celui de 37 mille postes », a fait savoir la Banque centrale.
Dans ce contexte et tenant compte également de l’évolution de la valeur ajoutée, le rapport annuel de Bank Al-Maghrib note que « la productivité apparente du travail dans les activités non agricoles s’est améliorée de 4,2% au lieu d’une contraction de 4,9% en 2020 ».
Selon ledit rapport, en revanche, les salaires en termes réels ont accusé une diminution de 2,5%, après un accroissement de 2,5%, dans le secteur privé, et une progression de 0,4%, au lieu de 1,2%, dans la fonction publique.
Quoi qu’on en pense, le document note que le marché du travail a connu une entrée nette de 309 mille demandeurs d’emploi au titre de l’année dernière, après une sortie de 110 mille un an auparavant ; alors que la population active s’était en conséquence accrue de 2,6% à près de 12,3 millions de personnes au terme de la même période.
Ainsi qu’il ressort du rapport de BAM, « cette hausse a été plus marquée en milieu urbain avec un taux de 3% contre 1,9% dans les campagnes, et parmi les femmes avec 6,6% contre 1,4% pour leurs homologues masculins ».
Notons qu’au cours de cette même année, la population active est restée peu féminisée avec une part de 23,5%, et faiblement qualifiée avec une proportion des sans diplômes qui atteint 48,6% au niveau national et 71,4% en milieu rural.
A l’échelle internationale, grâce au maintien des mesures de soutien à l’emploi déployées depuis le déclenchement de la crise et à la reprise vigoureuse de l’activité économique, le rapport fait état d’une amélioration globale de la situation sur les marchés du travail en 2021, particulièrement dans les économies avancées.
« Ainsi, le taux de chômage a connu un net recul aux Etats-Unis, revenant de 8,1% en 2020 à 5,4% en 2021, avec une création de 6,1 millions d’emplois contre une destruction de 8,9 millions », a estimé la Banque centrale. 

Alain Bouithy  


Lu 420 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS