Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Salon international de l'élevage se tiendra du 21 au 24 juin 2023 à Casablanca


Libé
Jeudi 2 Février 2023

Le Salon international de l'élevage (SIDE), véritable rendez-vous pour tous les professionnels du secteur, aura lieu du 21 au 24 juin 2023 à Casablanca.

Organisé par la Société Butterfly Expo, SIDE est le salon international dédié spécialement au secteur de l’élevage des animaux et aux entreprises se consacrant à ce secteur, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Ces derniers indiquent que cet événement de référence pour les professionnels nationaux et internationaux, et le plus important du secteur, regroupe les acteurs de l'élevage, de la production et du stockage du fourrage, de l'ingénierie agricole, de la santé animale, de la bioénergie, des technologies, des véhicules de transport des animaux, des équipements de l’élevage et des organismes publiques.

Selon les organisateurs, le salon s’inscrit dans un contexte de transition technologique où l’élevage s’impose comme un secteur porteur de valeur ajoutée et de sécurité alimentaire, vu que les systèmes d’élevage apportent une contribution majeure aux économies nationales dans le monde entier.

Le salon réserve un programme riche et inédit alliant expositions, animations, formations pratiques, zones de démo, tables rondes, conférences, entre autres.

L’emploi et la formation constituaient un axe majeur parmi les programmes de ce salon. Ainsi, des ateliers de formations sont programmés par des organismes spécialisés en formation agricole. En plus le salon représente un lieu où plusieurs sociétés présentes permettent aux candidats de proposer leurs offres aux entreprises.

La valeur de la production animale représente 40% de la production agricole totale dans les pays développés et 20% de cette production dans les pays en développement. Il est toutefois possible de renforcer la contribution de l’élevage à la croissance économique par des effets multiplicateurs.

La filière, soutenue par les pouvoirs publics et boostée par les nouvelles réglementations, doit cependant relever des défis pour gagner en rentabilité et faire face aux problématiques actuelles comme la sécheresse et la situation sanitaire du cheptel.

Modernisation et digitalisation de la production dans ce secteur, montée en compétences des acteurs, formation, adaptation à une demande croissante et de plus en plus personnalisée, sont les enjeux actuels auxquels elle doit répondre.


Lu 211 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP











Flux RSS
p