Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Centre régional d'hémodialyse de Dakhla adhère à la lutte contre le coronavirus




Le Centre régional d'hémodialyse de Dakhla adhère à la lutte contre le coronavirus
Le Centre régional d'hémodialyse de Dakhla, relevant du centre hospitalier régional Oued Eddahab, a exprimé son adhésion aux différents efforts consentis pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), notamment chez les patients souffrant d'insuffisance rénale.
Ainsi, le Centre a intensifié les opérations de stérilisation quotidienne des salles de dialyse, tout en prenant en compte la spécificité des conditions de santé de cette catégorie qui demeure vulnérable à la pandémie.
Ces efforts visent la protection de la santé du personnel médical et paramédical, ainsi que celle des patients souffrant d’insuffisance rénale et ce, à travers l'application stricte des mesures d'hygiène, l'annulation de la salle d'attente, l'obligation du port des masques de protection et l'interdiction des personnes accompagnant des patients d'accéder au Centre d'hémodialyse.
Dans une déclaration à la MAP, le chef du Centre régional d'hémodialyse de Dakhla, Abdellahi El Balli, a souligné que les patients respectent les conditions d'hygiène en se lavant les mains avec de l'eau et du savon et en mettant le gel hydroalcoolique au début et à la fin de chaque séance, notant que le personnel du Centre distribue des masques de protection aux patients et prend en charge leur état de santé durant cette circonstance exceptionnelle que traverse le Maroc.
57 patients sont actuellement hospitalisés et bénéficient de trois séances par semaine, a précisé M. El Balli, notant qu'il n'y a aucune liste d'attente et que les patients atteints d’insuffisance rénale bénéficient également des médicaments pendant la durée du traitement en dehors du Centre. Le nombre de générateurs de dialyse au sein de cette infrastructure sanitaire est de 16 unités, a-t-il noté, relevant que les prestations du nouveau centre au profit des patients souffrant d'insuffisance rénale sont gratuites et continues.
Les soins médicaux sont dispensés par une équipe composée de deux néphrologues assistés par huit infirmiers et cinq aides-soignants, qui ne cessent de faire montre d'un degré élevé de mobilisation afin de contribuer à tirer vers le haut la qualité des soins et traitements prodigués aux bénéficiaires.
Le Centre régional d'hémodialyse de Dakhla a été inauguré le 10 juillet 2006, dans le cadre d’une convention de partenariat entre le ministère de la Santé et l’Association Oued Eddahab de bienfaisance et des œuvres sociales.
Cette structure sanitaire garantit un accès facile et permanent aux services d’hémodialyse, tout en améliorant les conditions de prise en charge et d'appui aux personnes atteintes d'insuffisance rénale chronique et partant alléger les charges inhérentes au transport et aux frais des soins.

Vendredi 17 Avril 2020

Lu 1271 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif