LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La tâche ardue du Ghana face à l'Egypte

Vendredi 12 Janvier 2024

La tâche ardue du Ghana face à l'Egypte
Le Ghana aura une tâche ardue à relever lors de la Coupe d'Afrique des nations (CAN2023), en se trouvant dans un groupe où le grand favori n'est autre que l'Egypte, septuple championne d'Afrique.

La confrontation contre les Pharaons menés par la star de Liverpool Mohamed Salah n'est pas des plus faciles pour les Black Stars qui devront redoubler d'effort pour redorer le blason du Ghana, qui arrive troisième en nombre de trophées soulevés (4). Le Cameroun en détient cinq.

Autre puissance du groupe B devant le Cap-Vert et le Mozambique lors de cette 34e édition de la compétition africaine, le Ghana compte sur des attaquants aguerris et expérimentés. Les habitués de la CAN, les frères Ayew, André et Jordan, et Mohamed Kudus, croiseront le fer avec Mo Salah et ses coéquipiers dans un affrontement de deux poids lourds du continent, le 18 janvier.

A 35 ans, le capitaine André Ayew, qui a participé à tous les tournois à l'exception de l'édition 2013, depuis sa première apparition en 2008 chez lui au Ghana, sera à la tête de l'équipe et tentera d'aider le Ghana à remporter sa première Coupe d'Afrique depuis 1982.

En plus, au plan individuel, André, qui compte 34 apparitions à la CAN, est à deux longueurs derrière le record du plus grand nombre de matchs disputés dans l'histoire du tournoi, détenu par l'actuel sélectionneur du Cameroun, Rigobert Song. Kudus a été le meilleur buteur du Ghana lors des qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations, avec trois buts, et son influence à West Ham United n'a cessé de croître depuis qu'il a rejoint le club de Premier League en août.

Après avoir inscrit deux buts lors de la Coupe du monde 2022, l'attaquant de 23 ans peut consolider et souder les rangs de l'équipe du Ghana pour revenir au sommet du football africain. Inaki Williams, l'attaquant de l'Athletic Club, vient renforcer l'ossature des joueurs ghanéens.

Malgré l'absence du milieu de terrain d'Arsenal Thomas Partey, qui compte 44 sélections avec 13 buts à son actif, considéré comme l'un des piliers de l'équipe ghanéenne, le talent demeure bel et bien présent chez les Black Stars.

Ils peuvent donc créer la surprise, dépasser le premier tour de la CAN2023 et faire oublier aux Ghanéens la déception de leur élimination anticipée lors de l'édition précédente après une défaite surprenante contre les Comores. Et c'est dans ces moments décisifs que le technicien irlandais Chris Hughton doit sortir le grand jeu. Autrement dit, il est appelé à mettre en place un vrai plan de jeu pour tirer profit du potentiel de l'équipe.

Libé

Lu 101 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter