Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La stratégie adoptée par le Groupe OCP permettra d’accroître la rentabilité de l’agriculture africaine

Marrakech a abrité la 11ème Conférence “Phosphates 2018” du 12 au 14 mars




La stratégie adoptée par le Groupe Office chérifien des phosphates (OCP) permettra d’assurer la sécurité alimentaire de l’Afrique, a souligné, récemment à Marrakech, l’expert sénégalais et consultant de la Société mauritano-saoudienne de phosphates (MSP), Ibrahima Gaye.
“La stratégie adoptée par l’OCP relative à l’augmentation de la consommation des engrais permettra d’accroître la rentabilité de l’agriculture africaine et d’assurer la sécurité alimentaire du continent”, a relevé cet ingénieur des mines formé au Maroc dans une déclaration à la MAP en marge de “Phosphates 2018” (12-14 mars).
Cette stratégie, a-t-il expliqué, va inciter tous les producteurs et agriculteurs africains à aller dans la même voie afin de rattraper le retard qu’accuse l’Afrique dans ce secteur vital.
Concernant les thématiques choisies pour la 11ème édition de cet événement d’envergure internationale, il a noté qu’elles sont pertinentes et revêtent un caractère actuel, alors que les intervenants sont de qualité.
“Les présentations nous mettent à jour concernant les technologies de pointe adoptées dans ce secteur”, a-t-il ajouté.
Dans une déclaration similaire, le directeur commercial au sein de MSP, Abdallahi Cheikh Ahmed Baba, a fait savoir que cet événement représente une grande opportunité pour s’enquérir de l’expérience de l’OCP, un groupe mondial leader dans le secteur des phosphates, sa stratégie pour soutenir les projets en Afrique, la formation des agriculteurs pour une utilisation rationnelle des engrais et sa conviction que l’Afrique pourrait dans l’avenir garantir la sécurité alimentaire de la planète.
Organisé par CRU Events en collaboration avec l’Association internationale de l’industrie des engrais (IFA), “Phosphates 2018” a connu la participation de plus de 500 décideurs couvrant toute la chaîne d’approvisionnement en phosphates et en engrais venus étudier la dynamique de l’offre et de la demande déterminant les marchés mondiaux des phosphates et explorer les dernières technologies pour l’extraction et la production.
La conférence de 2018 sur les phosphates incluait un vaste programme qui aide à clarifier non seulement la dynamique du marché mondial, mais aussi les évolutions dans le domaine des engrais spécialisés et de niche, et la façon dont la technologie change rapidement l’avenir de l’agriculture et, en fin de compte, la demande d’engrais.
Au programme de cette 11ème édition figurait une exposition d’une cinquantaine de sociétés, qui présentent leurs dernières innovations et services à destination des producteurs, des négociants, des fournisseurs d’ingénierie, de technologie et d’équipement ainsi qu’aux clients de l’industrie phosphatière.
A noter que les participants à cet événement ont eu l’occasion de visiter le site minier de Khouribga appartenant au Groupe OCP pour suivre en direct la production des phosphates et d’engrais, et la plate forme industrielle intégrée d’engrais de Jorf Lasfar (province d’El Jadida).

Samedi 17 Mars 2018

Lu 865 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.