Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La position de change bancaire à son plus bas annuel


Libé
Dimanche 13 Juin 2021

La position de change des banques a reculé, au cours de la semaine allant du 31 mai au 04 juin, à son plus bas annuel à -1,5 milliard de dirhams (MMDH), selon Attijari Global Research (AGR).

Cette baisse s'explique par l'impact de la reprise économique sur les flux import, précise la filiale d'Attijariwafa Bank dans son dernier "MAD Insights", faisant savoir que le spread entre le cours de référence du dirham et son cours central se rapproche de sa bande inférieure et se creuse de 24,1 points de base (Pbs) à -4,41%, rapporte la MAP.

Le dirham poursuit cette semaine son mouvement de dépréciation, ajoute la même source, notant que la parité USD/MAD évolue ainsi de +0,1% à 8,86 contre 8,85 une semaine auparavant. "Cette dépréciation du MAD s'explique davantage par un effet panier de +0,35% contre un effet marché de -0,25%", d'après AGR.

"Selon nos calculs, les niveaux de volatilité du MAD face aux principales devises de référence s’inscrivent en hausse à des seuils relativement élevés. En vue des conditions de liquidité sur le marché des changes marocain ainsi que les niveaux toujours attractifs du MAD, nous conseillons aux importateurs en dollar d’initier des opérations de couverture afin de faire face à la poursuite de la volatilité du MAD", recommandent les analystes de la société de recherche.

En ce qui concerne les perspectives d'évolution, et tenant compte des niveaux des spreads de liquidité à des plus bas significatifs et en vue de la poursuite du mouvement de dépréciation du dirham au cours de cette semaine, les analystes ont maintenu leur scénario autour d'une dépréciation du dirham face au dollar.

Celui-ci, rappelle AGR, tient compte, d’une part, de l’amélioration des conditions de liquidité en lien avec les arrivées des Marocains résidant à l'étranger (MRE) pendant la période estivale, et d’une autre part, de l'impact des opérations prévues de rapatriement des dividendes sur la position de change bancaire.

Ainsi, le dirham se déprécierait face au dollar de 0,1% et 0,3% à horizons 1 et 2 mois et se stabiliserait au niveau actuel à horizon 3 mois. La parité USD/MAD atteindrait ainsi 8,87, 8,89 et 8,86 à horizons 1, 2 et 3 mois.

Face à l’euro, le dirham oscillerait autour du cours spot de 10,73 durant le mois à venir avant de se déprécier de 0,2% à horizon 2 mois à 10,75. À horizon 3 mois, la parité EUR/MAD atteindrait 10,72, en appréciation de 0,1% par rapport au niveau actuel.


Lu 537 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS