Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Juventus victorieuse d'un duel fou contre Naples




Tour à tour archi-dominatrice puis au bord de la rupture physiquement, la Juventus a remporté samedi le premier grand choc du championnat d'Italie en battant Naples 4-3 sur un but contre son camp de Koulibaly à la dernière minute. C'est un match fou, magnifique et difficilement lisible que les deux équipes ont livré lors de ce duel programmé très tôt dans la saison, dès la 2e journée. Car à la 62e minute, quand Cristiano Ronaldo a inscrit le but du 3-0 turinois après un beau mouvement Matuidi-Douglas Costa sur le côté gauche, même le plus acharné des tifosi napolitains n'aurait sans doute pas misé un euro sur un retour de son équipe. Et pourtant, un peu par hasard d'abord, en profitant ensuite de l'effondrement physique des Turinois, l'équipe de Carlo Ancelotti a totalement renversé le match.
D'un coup de tête, Manolas a d'abord ramené Naples à 3-1 puis Lozano (66e), pour son premier match en Italie, a inscrit de près le but du 3-2. A dix minutes de la fin, alors que la défense des bianconeri prenait l'eau de toutes parts, Di Lorenzo a égalisé en profitant des difficultés de De Ligt (3-3, 81e), pas impérial pour ses débuts sous le maillot turinois.
L'issue du match était alors totalement incertaine et elle a finalement été infiniment cruelle pour Naples, battu dans le temps additionnel sur une reprise de Koulibaly sous sa propre barre après un coup franc de Dybala (4-3, 90+3). "Ça a été des montagnes russes. On menait 3-0 à l'heure de jeu puis ils ont marqué deux buts rapides qui nous ont fait sortir du match. Mais on a continué jusqu'au bout et on a obtenu une victoire méritée", a estimé l'avant-centre turinois Gonzalo Higuain. Après l'ouverture du score signée Danilo, entré en jeu à la place de De Sciglio et buteur 20 secondes plus tard, l'Argentin avait inscrit le but du 2-0 (19e) sur un superbe enchaînement dans la surface, à un moment où son équipe était absolument souveraine. Car pendant une heure, et surtout pendant la première période, l'écart a été considérable entre les deux équipes.
A la pause, les Turinois menaient donc déjà 2-0, avaient touché la barre par Khedira et avaient vu le gardien adverse Meret réaliser un miracle devant le même Khedira. Au bout du compte, ce match fou a montré que les deux équipes, qui ont terminé aux deux premières places les deux dernières saisons, étaient encore loin de leur forme définitive. Privée de son capitaine Chiellini, gravement blessé, la Juve manque encore de certitudes et parfois de caractère. Naples de son côté, après avoir gagné son premier match 4-3 contre la Fiorentina, va devoir sérieusement serrer le jeu en défense.
Avant ce choc, l'AC Milan s'était de son côté un peu rassuré en battant le promu Brescia 1-0, une semaine après une défaite inquiétante sur le terrain de l'Udinese. Marco Giampaolo, le nouvel entraîneur du club lombard, pourra s'appuyer sur la première demi-heure et sur les dix dernières minutes de ce succès.
Après le très pauvre match livré à Udine (défaite 1-0), le technicien avait choisi de laisser sur le banc Paqueta et Piatek, deux de ses principaux atouts offensifs. Le début de match lui a donné raison, avec un Milan plus à son aise et logiquement récompensé par l'ouverture du score, signée Calhanoglu d'un coup de tête sur un centre de Suso (12e). Les dix dernières minutes ont également été de bonne qualité, avec plusieurs occasions très nettes, notamment via les entrants Paqueta et Piatek. Mais entre ces deux séquences réussies, Milan a de nouveau été très confus et a montré que Giampaolo avait encore du travail. Dimanche, le match le plus attendu sera le derby de Rome, programmé à 16h00 GMT entre la Lazio et la Roma.

Libé
Lundi 2 Septembre 2019

Lu 976 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:20 Tadej Pogacar bouscule l'histoire du Tour de France

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:19 Premier League: Liverpool mate Chelsea

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:18 Jawad Yamiq proche du Getafe