Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'inflation sous-jacente atteint 1,7% en 2021


Libé
Jeudi 4 Août 2022

L'inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, s'est établie à 1,7% en moyenne, sur l'ensemble de l'année 2021, contre 0,5% un an auparavant, portant sa contribution à l'inflation à 1 point de pourcentage, selon le rapport annuel de Bank Al-Maghrib (BAM) sur la situation économique, monétaire et financière.

"En 2021, l'inflation sous-jacente s'est inscrite sur une tendance ascendante, passant de 0,4% en janvier à 3,6% en décembre, soit le taux le plus élevé depuis janvier 2009", fait savoir la même source, notant que la proportion des produits de cette composante ayant connu un renchérissement de plus de 2%, est passée de 12,1% en janvier à 44% en décembre.

Outre l'effet de la reprise de la demande, cette évolution s'explique du côté offre par la transmission aux prix domestiques de la flambée des cours internationaux des matières premières notamment alimentaires, les goulets d'étranglement au niveau des chaînes mondiales de production et d'approvisionnement, ainsi que par l'envolée des coûts du fret international, précise BAM.

Et d'ajouter que près des deux tiers de l'accélération de l'inflation sous-jacente est attribuable à celle de sa composante alimentaire, dont les prix se sont accrus en moyenne de 1,8%, au lieu d'une stabilité en 2020, rapporte la MAP.

Ledit rapport dévoile que les hausses les plus importantes ont été enregistrées pour les "huiles" avec 10% et pour les "produits à base de céréales" avec 2%. En outre, impactées essentiellement par la flambée des prix à l'import des aliments du bétail, les "viandes fraîches" ont vu le recul de leur prix s'atténuer de 2,6% à 0,1%.

Hors produits alimentaires, les prix ont également évolué à un rythme plus rapide que l'année précédente pour l'ensemble des rubriques à l'exception de "l'enseignement" et des "hôtels et restaurants" qui ont accusé des décélérations respectives de 2,7% à 1,6% et de 1,1% à 1%. Les augmentations ont été notamment de 1,9% pour les "articles d'habillement et chaussures" et de 1,1% pour les "loisirs et cultures".


Lu 769 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS