Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'OMS disposée à appuyer les plans d'action mis en œuvre par le Maroc

Aide en matière de formation, de couverture sanitaire universelle, de gouvernance et de partage des bonnes pratiques




L’Organisation mondiale de la santé (OMS) est disposée à appuyer et à accompagner les plans d'action mis en œuvre par le Maroc dans le domaine de la santé, a indiqué, dimanche à Rabat, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreysus.
Dans une déclaration à la MAP, à l’issue d’une séance de travail avec le ministre de la Santé, Anass Doukkali, en présence du directeur régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale (EMRO), Ahmed Salim Saif Al-Mandhari, à la veille de la célébration de la Journée mondiale de la santé à Rabat, sous le thème "La santé pour tous et par tous", il a souligné que l’OMS va apporter son appui au Maroc en matière de formation des professionnels de la santé, de couverture sanitaire universelle, de gouvernance du secteur de la santé et de partage des bonnes pratiques.
Grâce aux mesures pratiques entreprises depuis des années, le Maroc a réalisé des progrès considérables dans le domaine de la santé, dans la mesure où de nombreux indicateurs s'améliorent, à l’instar de la santé maternelle et infantile ainsi qu’en matière de gestion des urgences et de lutte contre les maladies transmissibles, a-t-il observé, soulignant que la Constitution de 2011 a érigé le droit à la santé en droit constitutionnel.
Mettant en exergue les réformes entreprises par le Maroc dans le système de santé, il a mis l’accent sur certains défis auxquels le Maroc est confronté en la matière, tout en insistant sur la nécessité d’une gestion optimale des ressources humaines au niveau de toutes les régions du Royaume.
Il s'est également félicité de la qualité de la collaboration entre l'Organisation mondiale de la santé et le Royaume, dont l'expérience peut servir de modèle pour les autres pays de la région.
De son côté, Anass Doukkali s’est dit fier du choix du Maroc par l’OMS pour célébrer la Journée mondiale de la santé, estimant que cet événement constitue une occasion pour mettre l’accent sur les acquis réalisés dans le domaine de la santé, à tous ses niveaux, dont les programmes de santé et la gouvernance.
Le choix du Maroc pour célébrer cette journée n’est pas fortuit, mais il est basé sur des considérations concrètes et réelles, vu les réalisations du Royaume dans le secteur de la santé, telles que la réduction du taux de mortalité maternelle et infantile, la généralisation de la couverture médicale universelle, le renforcement de la gouvernance du secteur de la santé et la télémédecine.
L’OMS appuie les réformes engagées par le Maroc dans le domaine de la santé et s’engage à accompagner sa mise en œuvre, a-t-il noté, soulignant que cette organisation s’engage également à accompagner le Royaume dans l’élargissement des plateformes de stages au profit des médecins, pour doubler de manière rapide le nombre de professionnels de la santé, notamment les médecins, mais également les infirmiers et les techniciens.
Mettant en avant les divers plans initiés par le ministère de la Santé, il a souligné que le Maroc souhaite revigorer davantage sa coopération avec l'organisation, afin de mener à bien nombre de programmes phares, exprimant le souhait de voir davantage de cadres marocains renforcer les ressources humaines de l'OMS, que ce soit au siège central ou au niveau de la région, dans l'optique d'un meilleur échange de savoir-faire.
De même, il a mis l’accent sur la coopération tripartite entre le Maroc, l’OMS et d’autres pays dans le continent africain et la région arabe, afin de permettre au Royaume de mettre en exergue son expertise et ses programmes réussis, notamment dans le domaine de la formation.
Dans ce sens, il a noté que le domaine médical est concerné par la formation professionnelle, rappelant qu’une feuille de route a été présentée, récemment, devant S.M le Roi Mohammed VI, concernant le développement de la formation professionnelle et la création des "Cités des métiers et des compétences" dans chaque région, ce qui permettra de renforcer les ressources humaines dans le secteur de la santé.
Pour sa part, Ahmed Salim Saif Al-Mandhari a souligné que le Maroc regorge de compétences humaines importantes et de potentialités qui sont de nature à lui permettre d’être un hub régional au service des pays voisins.
Il a, également, fait savoir que la visite du directeur général de l'OMS constitue un message fort, partant des énormes réalisations du Maroc dans le domaine de la santé lors des dernières années, et ce en dépit des défis qu’affronte la région, de manière générale, et le Royaume, en particulier.
Le directeur régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale a, en outre, salué l’engagement du Maroc dans le domaine de la santé, au service du continent africain.

Mardi 9 Avril 2019

Lu 493 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com