Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Inventaire des sites historiques au Maroc




L'inventaire des sites historiques au Maroc a connu une dynamique remarquable, consolidée par la stratégie de gestion du secteur de la culture, a affirmé, mardi à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj.
Lors d'une réunion de coordination avec les services décentralisés du département de la Culture, M. Laaraj a souligné que cette rencontre, "une tradition annuelle consacrée à l'examen de la gestion du secteur dans le cadre du plan exécutif du ministère 2017-2021", vise à capitaliser et développer l'héritage culturel du Maroc, conformément aux dispositions constitutionnelles, qui mettent l'accent sur la nécessité de préserver le patrimoine matériel et immatériel, afin de faciliter l'accès à la culture et renforcer son rayonnement.
Le dispositif juridique de protection du patrimoine, soumis actuellement au secrétariat général du gouvernement, comprend "d'importantes nouveautés", a indiqué le ministre, appelant à surmonter tous les problèmes liés à sa gestion".
La stratégie du secteur de la culture nécessite un renforcement de ses ressources financières issues des visites des sites historiques, a-t-il préconisé, appelant à redoubler d'efforts, dans le cadre d'une approche participative, pour surmonter toute difficulté.
De leur côté, les participants à cette réunion ont souligné la nécessité d'opter pour des actions innovantes afin d'augmenter les recettes des visites des sites historiques et tirer profit de leur rayonnement culturel, civilisationnel et architectural, insistant sur la nécessité d'impliquer tous les acteurs concernés dans ce processus.
Le plan exécutif du ministère 2017-2021 comprend un axe portant sur la protection et la valorisation du patrimoine culturel national matériel et immatériel.
Dans le même cadre, le ministère de la Culture et de la Communication avait élaboré un document de référence intitulé "Les éléments de la vision du patrimoine 2020", qui identifie les différents aspects relatifs à l'inventaire, le classement, la détermination, la préservation et la promotion du patrimoine culturel national, ainsi que son insertion dans la perspective du développement global.

Jeudi 4 Octobre 2018

Lu 559 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif