Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki : La régularité des élections démontre la stabilité du modèle démocratique marocain

Ouverture de la session parlementaire d'avril





Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a indiqué, vendredi à Rabat, que la régularité de l'organisation des élections au Maroc conforte l’Etat des institutions et démontre la stabilité du modèle démocratique du Royaume dans un environnement régional agité. Intervenant à l'ouverture de la deuxième session de l'année législative 2020-2021, il a salué l’adoption des textes relatifs aux élections prévues cette année, qui sont à même de consolider l’édification institutionnelle et assurer la tenue de ces échéances, malgré le contexte particulier.

L’attention accordée par S.M le Roi Mohammed VI et les différents pouvoirs et acteurs politiques à la régularité des élections va de pair avec une volonté collective d’en assurer la transparence, la crédibilité et la probité, a-t-il assuré. Par ailleurs, Habib El Malki a appelé à accélérer la cadence de l’action législative et à fixer le sort des 229 propositions de lois présentées, dans un souci de valoriser les initiatives des membres de la Chambre, soulignant que les chantiers engagés par le Royaume exigent une mobilisation exceptionnelle et la capitalisation des acquis.

Il a, notamment, évoqué à ce propos le nouveau modèle de développement, qui requiert la coopération et la complémentarité des différents pouvoirs pour en assurer la réussite, ajoutant que sur le chantier de la protection sociale, la Chambre sera appelée à adopter les textes en lien avec la loi-cadre y afférente.

Il s’agit, également, de la création du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, qui insufflera une nouvelle dynamique et se répercutera positivement sur l’emploi et la promotion de l’esprit d’entrepreneuriat, a-t-il relevé.

Hakim Benchamach : Déployer plus d'efforts pour valoriser le bilan législatif

Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a plaidé, vendredi à Rabat, pour l'intensification des efforts sur les différents aspects de l'action parlementaire, pour valoriser le bilan législatif, tout en impliquant toutes les composantes de cette institution. Intervenant à l'ouverture de la session d'avril de l'année législative 2020-2021, il a indiqué que cette dernière session de la législature est d'une importance particulière, relevant qu'elle se tient dans une conjoncture marquée par la situation pandémique et la poursuite de la campagne nationale de vaccination.

A ce propos, il a mis en exergue la politique sage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a procuré au Maroc une position distinguée parmi les pays leaders en termes d'efficacité de la réponse nationale à la flambée de cette pandémie.

Cette session intervient après une session extraordinaire, dont l'ordre du jour était consacré à un ensemble de textes législatifs importants relatifs, notamment, aux prochains scrutins, à la protection sociale et à l'Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption, a-t-il noté. S'agissant du contrôle de l'action gouvernementale et de l'évaluation des politiques publiques, Hakim Benchamach a indiqué que le groupe thématique temporaire en charge de la réforme de la couverture sociale et le groupe thématique temporaire chargé de préparer la séance annuelle consacrée à la discussion et à l'évaluation des politiques publiques liées à l'emploi, ont continué à mettre en œuvre leurs plans d'action dans le but de contribuer à l'activation des grands chantiers nationaux.

Sur le plan diplomatique, la Chambre a poursuivi, malgré les circonstances de la pandémie, le renforcement et la valorisation de ses relations avec diverses organisations parlementaires internationales et régionales, ainsi qu'avec les Parlements nationaux du monde entier, dans l'objectif de consacrer les valeurs de solidarité et de coopération fructueuse, de défendre la cause nationale et de continuer à mobiliser des appuis à l'initiative d'autonomie dans les provinces du Sud.
 

Séance commune des deux Chambres du Parlement consacrée à la crise sanitaire

Les deux Chambres du Parlement tiendront ce lundi une séance plénière commune au cours de laquelle le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani présentera des données sur la situation épidémiologique dans le Royaume, at-on indiqué samedi dans un communiqué conjoint. L'intervention de Saad Dine El Otmani sera axée sur "la situation épidémiologique de la Covid-19: les évolutions, les mesures de prévention et d'accompagnement", précise la même source. La séance qui débutera à 15H30 se tiendra conformément à l'article 68 de la Constitution, dans le respect des mesures préventives adoptées contre la pandémie, souligne le communiqué.

Libé
Dimanche 11 Avril 2021

Lu 544 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Mai 2021 - 18:05 L’OMS adoube Sinopharm