Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Etals achalandés et prix stables à Marrakech




Etals achalandés et prix stables à Marrakech
Les marchés de la préfecture de Marrakech sont suffisamment approvisionnés en produits alimentaires de base et les prix demeurent stables en cette période qui coïncide avec l'avènement du mois sacré du Ramadan.
Les opérations menées par les cinq commissions de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires relevant de la Division des affaires économiques et de la coordination de la wilaya de la région Marrakech-Safi, dans plusieurs points de vente en gros et en détail, ont permis de relever un approvisionnement suffisant des marchés locaux en denrées alimentaires à même de satisfaire les besoins des citoyens, et une baisse de certains prix des légumes, des fruits et des viandes.
Vu que certains produits alimentaires enregistrent un engouement fort de la part des habitants de la cité ocre pendant le mois du Ramadan, comme les dattes, les poissons et les pâtisseries qui garnissent la table du ftour, les commissions spécialisées ont intensifié leurs opérations de contrôle ferme pour s’assurer de la conformité de ces produits aux normes de qualité et d'hygiène requises.
En effet, l’offre des produits à large consommation est abondante au niveau des marchés locaux et les prix demeurent stables durant ces premiers jours du mois sacré, a-t-on constaté.
Par ailleurs, et dans le cadre des mesures préventives pour faire face au Covid-19, ces commissions procèdent, lors de leurs tournées, à la sensibilisation des commerçants quant à l’impératif du port des masques de sécurité et du respect de la distance de sécurité en vue d’éviter tout attroupement ou rassemblement des consommateurs.
A cette occasion, le chef de la Division des affaires économiques et de la coordination de la wilaya de la région, Maâti Alga, a affirmé que tous les points de vente (marchés de gros et au détail) ont été approvisionnés en grande quantité des produits alimentaires de base, relevant que les commissions de contrôle ont fait état d’un approvisionnement normal et de bonne qualité par rapport aux précédents mois avant le Ramadan.
Dans une déclaration à la MAP, le responsable a précisé que tous les produits à forte consommation au cours du mois sacré sont disponibles sur les marchés, malgré la crise sanitaire et la conjoncture induite par la pandémie du nouveau coronavirus. Et d’enchaîner que les marchés de gros, à titre d’exemple, ont enregistré l’arrivée de grandes quantités de produits alimentaires par rapport à la même période de l’année écoulée, soulignant que 1.895 tonnes de fruits et légumes ont été acheminées aux marchés durant le premier jour du Ramadan, un chiffre record par rapport aux jours précédents.
Il a, dans la foulée, relevé que les opérations de suivi quotidien de l’état d’approvisionnement ont démontré une stabilité des prix des denrées les plus demandées, notant que les prix de certains produits ont même connu une baisse.
Ainsi, ce mois de Ramadan est exceptionnel en ce sens qu’il connaît une offre abondante des produits, dont les prix de certains ont même reculé, a-t-il soutenu.
Maâti Alga a, en outre, rassuré les citoyens à l’égard de toute éventuelle pénurie des produits alimentaires de base au niveau des marchés locaux, car, a-t-il expliqué, l’offre dépasse la demande et couvre la consommation pendant une période allant au-delà du mois de Ramadan.
De leur côté, des consommateurs ont fait part de leur satisfaction quant à la qualité des produits disponibles sur le marché, estimant que les prix demeurent généralement à la portée du pouvoir d’achat des citoyens.

Jeudi 30 Avril 2020

Lu 757 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Novembre 2020 - 17:00 140.250 élèves du privé ont basculé vers le public

Dimanche 1 Novembre 2020 - 20:24 Une nouvelle génération de titres de séjour